Les maladies des plantes aquatiques

0
79

Pour bien combattre ,il faut connaître son ennemi qui ce cache dans nos aquariums et détruit nos plantes.

J’ai eu envie d’écrire un article sur les diverses maladies des plantes aquatiques , car mon bac avait perdu toutes ses cryptocorines peut avant mon déménagement, sans que je sache pourquoi…

Vitrification des feuilles et maladie de la cryptocorines

les maladies des plantes aquatiques

Les plantes fond partie intégrante de nos aquariums.

Nous les apprécions pour leurs beauté , et bien entendu, pour le rôle essentiel qu’elles jouent dans l’équilibre de l’aquarium .

Toutefois ,nous oublions souvent qu’elles aussi, peuvent tomber malades.

Bien souvent nous connaissons mieux les algues que nos propres plantes ! La preuve en est, le manque d’informations a ce sujet.

voici tout ce que j’ai pue trouver sur les maladies de nos plantes aquatiques:

Ma plante a des trous

La maladie de la vitrification ponctuelle des feuilles finissant par percer des trous dans la plante.

L’origine exacte de cette maladie est supposée virale mais sans certitude.

Elle frappe principalement les Cryptocorynes. Il n’existe aucun traitement à cette maladie qui apparaît principalement dans les eaux douces et acides.

Ma plante fond

La maladie de la cryptocoryne est due a une dissolution rapide des cristaux de calcaire obstruant les nervures des feuilles .

La plante pourrit alors du jours au lendemain et ce jusqu’au rhizome.

On a l’impression que les feuilles « fondent »Cette maladie est due a une variation brutale des paramètres chimique de l’eau.

Il n’y a pas grand chose a faire hélas face à ce problème, mais il n’est pas rare qu’après la disparition des plantes atteinte, de jeunes pousses fassent leurs apparition.

Prévention: Avoir un kh/gh ne variant pas.(attention au changement de bac pour ces plantes, il faut acclimater ).

Pourriture des racines et excès d’éléments nutritifs

Ma plante pourrie

Le pourrissement des racines n’est visible que lorsque toutes les racines sont abîmées et que la maladie remonte vers les parties visibles de la plante : Il est souvent trop tard.

La maladie est due à des bactéries anaérobies qui se multiplient dans un sol colmaté qui fermente.

La solution est d’ « aérer » le sol à l’aide d’un couteau ou d’une fourchette.

Je pense que l’ont peut aussi prévenir cette maladie en introduisant un escargot « physes » ou « Mélanoide » qui ce chargera d’aérer le substrat.

Prévention : nettoyer le sol a l’aide d’une cloche , introduire des mollusques fouisseurs.

Solutions : nettoyage du sol.(pas de destruction des bactéries anaérobie car elles sont extrêmement utiles au bac .Si on les détruit toute par une action chimique le bac serra alors en danger).

Ma plante a des trous et des boursouflures

Les nitrates produits par l’excès de nourriture ,et/ou, de déjections de poissons ,sont une causes de gros dégâts chez les plantes.Les feuilles ce trouent , et des boursouflures apparaissent.

Les feuilles en surfaces dépérissent.

Une des meilleures solutions à ce problème est d’introduire de nouvelles plantes , grandes consommatrices de nitrates , comme la Cabomba, la Ceratopteris et les Hydrophilas.

Il faut pour prévenir ce problème effectuer des changements d’eau régulier et veiller a ne pas trop nourrir les poissons.

Prévention: Surveiller le niveau de nitrate , nourrir modérément et faire des changement d’eau régulier….

Solutions:Abaisser le taux de nitrates en introduisant de nouvelles plantes (cabomba hydrophila…) j’ignore s’il existe dans le commerce des produits faisant chuter le taux des nitrates.

La chlorose et le manque de maganése

Ma plante jaunie

La « chlorose  » se manifeste par un jaunissement(ou blanchiment) des feuilles jusqu’aux nervures.

Dans les cas extrêmes les feuilles peuvent devenir transparentes et cassantes.Les premières plantes touchées dans les bac sont généralement les plantes a pousse rapides (cabomba..etc) .

Cette maladie est due à un excès de calcium (souvent repéré par une dureté et un pH qui augmentent) qui empêche l’assimilation du Fer (Fe++) par la plante.

La teneur en Fer est donc sans importance dans ce cas, et la plante s’affaiblie puis dépérit.

La solution consiste à abaisser le taux de calcium de l’eau et à dissoudre du « fer chélate hydrosoluble » En bref,il faut ajouter un engrais liquide ferreux et faire des changement a l’eau osmosée (ou retirer les cailloux calcaires!)pour abaisser le Kh et le Ph.

Prévention: surveiller la dureté de l’eau et veillera ce qu’elle ne soit jamais trop élevé.

Solutions: Faire chuter le ph par abaissement de la dureté.(eau osmosée, retirer les calloux calcaire etc) Il existe en jardinerie traditionnelle des produits dit « reverdissant » contre cette maladie.Je n’en connais pas l’action exacte ni l’utilité en aquariophilie.(est ce que sa dissous les cristaux de calcaire dans la feuille ou est ce que sa fait chuter la dureté de l’eau??).

Ma plante jaunie entre les nervures

Le « manque de manganèse » ce traduit par un jaunissement des feuilles mais entre les nervures.

Toutefois cet élément peut être présent dans l’eau.La plante n’en assimile plus suffisamment car elle préfère d’abord le fer.

Si l’eau de l’aquarium contient trop de fer ou de potassium la plante n’assimilera plus le manganèse.Il faut donc veiller a utiliser un engrais polyvalent plutôt qu’un engrais uniquement ferreux.

Pour résoudre ce problème il faut faire des changements d’eau afin d’éliminer le surplus de minéraux et ajouter par la suite un engrais liquide polyvalent.

Prévention: Employer un engrais polyvalant

Solutions: éliminer le surplus de fer ou de potassium en faisant des changement d’eau .

Prevention

Les maladies des Plantes d'Aquarium

Le manque dans la régularité de la chimie de l’eau et un des facteurs majeur de l’apparition des maladies chez les plantes aquatiques.Maintenir une bonne stabilité du Ph, de la dureté, et du co2 ,prévient une grande partie des maladies. Pour ce faire il faut veiller a :

  • l’entretien réguliers (bouturage retirer les feuilles mortes etc)
  • un changement d’eau réguliers (1/3 semaine)
  • un apport régulier et contrôler d’engrais polyvalent
  • un contrôle régulier des nitrates

Il n’y a pas de recette miracle , ni de produit génial pour faire croître vos plantes, il n’y a que l’entretien et la régularité.

Les maladies des plantes aquatiques
noté 5 - 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here