Savoir bien nourrir ses poissons

0
69

Savoir bien nourrir ses poissons

Règles pour le nourrissage

Nourriture pour les jeunes poissons

Durant leur croissance les poissons doivent être nourris plusieurs fois par jour avec une nourriture suffisamment fine. Les Nauplies Artémias peuvent être une bonne nourriture.

Nauplies d’artemias vivantes :

  • Remplissez un bocal stérile avec 1 litre d’eau et ajoutez-y 20 grammes de sel (sans iode).
  • Ajoutez une cuillèreà café d’oeufs d’artémias.
  • Aérez éventuellement la culture avec un diffuseur en pierre poreuse. Agitez de façon à ce que tous les oeufs soient bien humidifiés.
  • Faites éclore les larves rougeâtre à 24-28°C (placez le récipient dans un bain-marie avec thermostat).
  • A l’aide d’une pipette, aspirez les larves du fond (mortes) puis avec un tamis spécial séparez les larves. Lavez les et commencez une nouvelle culture.

Règles pour le nourrissage

  1. Nourrissez vos poissons une fois par jour. Pour la quantité, faites des tests, il faut que toute la nourriture soit consommée en trois minutes (comme tous les animaux vos poissons passeraient leur vie à manger).
  2. Alternez les types de nourritures afin d’assurer une bonne couverture des besoins nutritionnels ; La nourriture déshydratée constitue un bon aliment de base mais sa forte teneur en protéines risque à terme de causer des maladies à vos poissons.
  3. Les nourritures à base de cœur de bœuf sont déconseillées, mal digérées elles provoquent des troubles du foie.
  4. 30% des êtres humains sont allergiques aux larves de moustiques rouge ; si vous en faîtes partit ou si vous avez un doute, préférez les Tubiflex.
  5. Poissons de surface ou de fond, régime alimentaire, besoins nutritionnels et habitudes alimentaires ; Mieux vous connaîtrez vos poissons mieux vous saurez les nourrir.

Les comportements alimentaire

Tous les poissons ne se nourrissent pas de la même façon.

Il y en a qui cherchent leur nourriture en fouillant le sol, d’autres qui happent ce qui se trouve à la surface d’autres encore qui aiment pourchasser leurs proies.

Cette particularité reflète leurs préférences.

Les poissons carnivores

Ce sont généralement des prédateurs qui ne se nourrissent que de proies vivantes.

Possédant un grand estomac ils engloutissent jusqu’à plus faim et peuvent jeûner de longs jours.

Les poissons limivores

Les poissons limivores fouillent le sol, les plantes, à la recherche de nourriture végétale.

Dotés d’un petit estomac, il est nécessaire de les nourrir par petites quantités mais régulièrement.

De temps en temps on peut leur offrir des vers de vase.

Les aliments en comprimés (ou granulés) sont recommandés.

Les poissons omnivores

Ce sont sans doute les poissons les plus faciles à nourrir du fait qu’ils avalent indifféremment de la nourriture animale ou végétale.

La gamme des aliments est donc très étendue. Aliments en flocons, lyophilisés, vivants, congelés .

Il est à noter que la variété dans les menus est toujours appréciée et fortement recommandée.

Les poissons herbivores

A l’inverse des carnivores, les herbivores ne consomment pas ou que très rarement de proies vivantes, tels les alevins qui sont source de nourriture pour bon nombre d’autres poissons.

Dans leur milieu naturel, les fruits, les plantes, les algues font partie de leur menu quotidien. En aquarium, si les végétaux viennent à manquer, un apport de salade (ébouillantée), des épinards (congelés) etc.

Compléteront efficacement leur carence. Les herbivores possèdent un petit estomac d’où la nécessité de manger plusieurs fois par jour.

Les différentes nourriture

Nourritures sèches Les aliments secs sont rapide pour l’aquariophile et équilibrés pour les poissons.

Pouvant se trouver sous forme de paillette ou de comprimé, à choisir en fonction de ses poissons.

Nourritures fraîches Elles se composent d’aliments congelés, d’aliments crus ou cuits, de la chair des coquillages comme la moule, du coeur de boeuf … .

le buts de ce type de nourritures fraîches est de conserver les vitamines intactes.

Chair de poisson La chair de poisson doit être donnée crue. Cette nourriture est appréciée par la plupart des poissons.

Le thon ou la sardine sont à éviter (trop gras).

Végétaux Tous les poissons ont besoin de végétal, le choix est vaste: laitue, concombre, épinard et même pomme de terre.

TOUS les végétaux doivent être soigneusement lavés à l’eau claire. Crus, les végétaux conservent leurs vitamines mais on la fâcheuse idée de rester en surface.

Cuits, ils satisfont les poissons de fond mais les vitamines sont en grande partie détruites. Ceux congelés, peuvent être distribués sans crainte.

Viande crue La viande rouge, qui est beaucoup trop grasse est déconseillée.

Le coeur de boeuf en revanche, riche en lipides est très prisé par les poissons d’eau douce. Le foie est également utilisé comme source de nourriture.

La digestion peut parfois poser des problèmes aussi, les viandes blanches sont sans doute mieux appropriées
(dinde, poulet …).

La distribution du coeur (et du foie) ne devrait être qu’occasionnelle. Bien rincés, coeur et foie seront découpés en fines lamelles ou en petits cubes.

Vers de vase Ces larves aquatiques issues de plusieurs espèces de moustiques, se trouvent dans la vase ou dans des mares d’eau fertile en matières organiques.

Très riches en protéines ces larves constituent une excellente nourriture dont il ne faut pas abuser.

Les vers ne se garde pas plus que 12 jours au réfrigérateur.

Ver grindal Ce sont des vers blancs mesurant environ 3 mm fort utiles pour nourrir les alevins. Beaucoup d’aquariophiles en font l’élevage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here