Le nettoyage des matériaux de filtration

0
310

Le nettoyage des matériaux de filtration

Au fil des jours, les déchets s’acculant dans les masses filtrantes finissent par provoquer leur colmatage.

Celles-ci doivent alors être nettoyées, voire changées, afin de rendre le système de filtration de nouveau complètement opérationnel.

L’opération de nettoyage diffère cependant en fonction des matériaux de filtration et de la configuration du système.

Certaines masses filtrantes doivent être remplacées.

C’est le cas notamment de l’ouate de perlon, très efficace en tant que matériau de filtration et excellent support pour la flore bactérienne du cycle de l’azote.

Lorsqu’elle arrive à saturation, il faut procéder à son changement, en prenant la précaution d’en conserver une petite partie qui servira d’amorce en bactéries.

Le charbon actif doit également être renouvelé. Si sa structure lui confère un fort pouvoir d’absorption, il se sature complètement après quelques jours de fonctionnement et doit être remplacé si son emploi est toujours nécessaire.

Il ne faut en aucun cas tenter de le nettoyer pour une réutilisation future. Rappelons que son utilisation est ponctuelle, par exemple pour éclaircir une eau troublée par un composé quelconque.

Quel que soit le matériau utilisé, bioballes, mousses, céramiques…, il ne faut en aucun cas utiliser un détergent ou de l’eau de Javel pour effectuer une opération de nettoyage.

L’eau de vidange du bac peut être utilisée pour le rinçage des masses filtrantes. Cela permet de préserver un maximum de bactéries du cycle de l’azote y ayant élu domicile.

Toutefois, la flore bactérienne étant parfaitement ancrée sur son support, un rinçage à l’eau claire, sous le jet d’eau tiède et peu violent du robinet, n’élimine qu’une faible partie de la population.

Elle a tôt fait d’occuper de nouveau les lieux, après environ 36 heures à la température habituelle d’un aquarium tropical.

Si le système de filtration n’est équipé que d’une seule masse filtrante, il est préférable d’alterner son rinçage avec la vidange d’une partie du contenu de l’aquarium.

Un nettoyage général peut en effet entraîner un déséquilibre dans le cycle de l’azote, en éliminant trop de bactéries.

Si l’équipement comprend plusieurs masses filtrantes, il faut procéder en alternance à leur nettoyage, à chaque entretien du bac.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here