La reproduction du poisson rouge en aquarium

0
1287

Les poissons rouges se reproduisent facilement en aquarium. Et dans cette article je vais répondre à toute les questions qu’on peut ce poser sur la reproduction de ces poissons.

La reproduction du poisson rouge en aquarium

Avant de commencer

A savoir

Si vous voulez pratiquer l’élevage, vous devez sélectionner des poissons bien formés et de bonne santé, leur fournir une alimentation variée et entretenir parfaitement leur aquarium.

Le mâle atteint la maturité sexuelle au cour de la deuxième année, on le dit alors « laité » la femelle seulement au cour de la troisième année, on la dit « oeuvée ».

La selection

choisissez les sujets vigoureux, sans difformité, aux nageoires bien formées, aux couleurs vives, plein d’entrain et d’appétit. cela garantit les qualités de leur progéniture.

Chez les queues de voile en particulier, évitez absolument les sujets présentant des défauts: par exemple nageoire caudale incomplètement divisée.

le bon moment

au printemps, de début avril à début juin. pour préparer vos poissons, maintenez-les durant l’hiver à température légèrement inférieur de 3 à 4°C.

à partir de mars, augmentez la température et fournissez une nourriture abondante. Ne changez pas l’eau trop souvent, un peu plus tard, c’est l’eau plus fraîche qui déclenchera la frai.

la maturité sexuelle

les poissons rouges atteignent leur maturité reproductive à deux ans, mais attendez qu’ils aient trois ans si vous souhaitez une nombreuse descendance.

Ensuite, les pontes diminuent de nouveau, mais vous pouvez encore faire se reproduire, sous certaines conditions, des poissons rouges de huit ans.

Quelque temps avant le moment prévu, séparez les mâles des femelles pour éviter qu’ils ne fraient prématurément et hors de votre contrôle. placez-les dans deux aquariums différents.

On peut aussi diviser un aquarium de grande taille avec une cloison. distinguer les sexes: le signe le plus clair est la rondeur du corps, mais cela ne vaut que pour les poissons de morphologie allongée, pas pour les queues-de-voile au corps ramassé.

Les femelles sont plus rondes et plus pleines que les mâles quand arrive la période du frai.

On reconnaît qu’elles sont prêtes à pondre à ce que le ventre, jusque-là ferme au toucher, redevient mou. les mâles présentent ce que l’on appelle des boutons de noce: ce sont de petits nodules sur les ouïes et les nageoires pelviennes.

Si vous examinez attentivement un poisson rouge, vous trouverez chez le mâle une seule ouverture dans la région de l’anus tandis que la femelle en a deux, qui se colorent de rose et se gonflent un peu au moment de la ponte.

Installation en frayère

L’aquarium

  • De préférence de 100 litres.
  • On le nettoie à fond avant de l’emplir d’eau fraîche à température ambiante.
  • Pas besoin de « fond » qui gênerait plutôt le contrôle.
  • Aérez au moin 24h et placez un grillage à 2 cm environ du fond ( mailles de 1cm ).

Pour stimuler le frai: placez quelques bouquets d’herbes aquatiques « elodea, calomba, myriophylle » sur la grille. vous pouvez aussi utiliser un stimutateur de frai en fibres artificielles colorées en vert.

Les fibres mesureront au moins 10 cm et seront bien fixées pour ne pas risquer d’être dispersées.

Cette installation empêche les poissons de manger leur propres oeufs après la ponte. si on utilise une grande quantité de plantes ou de fibres, on peut même se passer de grille mais veillez à ne pas introduire d’escargot prédateur dans l’aquarium.

Le filtre

Utilisez de préférence un filtre en mousse pour éviter que les oeufs ou alevins ne soient aspirés. l’eau restera claire introduction des poissons: mettez deux mâles pour une femelle.

Dans un aquarium de 200 litres, vous pouvez mettre deux à trois femelles avec le nombre correspondant de mâles, mais le frai risque d’être dévoré.

Le meilleur moment est en début d’après-midi: les poissons ont alors le reste de le jounée et la nuit pour s’accoutumer au nouvel environnement.

L’eau fraîche les stimule: les mâles poursuivent les femelles en leur donnant des coups de museau dans la ventre. au bout d’un ou deux jours, le jour même parfois, les poissons fraient.

Reproduction et maturation des oeufs

Le frai commence peu après le lever du soleil et dure quelques heures.

Les femelles pondent, suivant leur taille, jusqu’à six mille oeufs, par petites pontes qui sont aussitôt fécondées par le mâle. quand elles sont épuissées, elles se posent au sol et ne réagissent plus aux sollicitations des mâles. vous pouvez alors sortir les poissons.

Les oeufs fécondés qui collent au support de frai ou aux plantes vont mûrir. ils deviennent plus sombres. au bout d’un ou deux jours on peut déjà discerner deux points noirs, les yeux des embryons.

Les alevins sortent de l’oeuf en deux à quatre jours suivant la température de l’eau. ils ont encore la bouche fermée et possèdent une poche nutritive où ils vont puiser leur nourriture jusqu’à ce qu’ils nagent.

Pendant cette période, ils restent accrochés à la paroi ou au sol de l’aquarium au moyen de glandes adhésives. éviter l’ensoleillement direct: une partie des oeufs risque d’en mourrir.

Protégez l’aquarium avec du papier journal jusqu’à ce que les alevins sachent nager. attention aux oeufs non fécondés: les oeufs non fécondés blanchissent et se dissolvent, ce qui entraîne souvent le développement de « saprolegnia » qui risque de contaminer les embryons en voie de développement et de les tuer.

Ce risque est plus important en cas de frai trés dense avec des oeufs nombreux en grappes serrées. si des oeufs blanchissent, aspirez-les soigneusement.

Pour éviter la propagation ajoutez le bleu de méthylène, inoffensif, est aussi utile: mettez-en assez, vous devrz pouvoir à peine distinguer le frai.

L’élevage des alevins

En trois jours, les petits ont épuisé leur poche nutritive. ils montent alors vers la surface et emplissent d’air leur vessie natatoire.

à partir de ce moment-là, ils sont capables de nager à l’horizontale comme de vrais poissons et de chercher leur nourriture.

Optez précautionneusement la grille d’alevinage, aspirez les oeufs restants pour qu’ils ne polluent pas l’eau et complétez avec de l’eau fraîche, qui doit absolument être à la même température que celle de l’aquarium.

Nourrissez les alevins plusieurs fois par jour en petites quantités pour qu’ils aient toujours le ventre bien rond. nettoyez tous les jours le fond en aspirant les restes de nourriture.

les aliments d’alevinage

Pour les poissons rouges et queues-de-voile qui mesurent environ 6mm, on trouve en animalerie des aliments d’alevinage, mais les aliments secs ordinaires conviennent aussi: il suffit de les écraser finement dans un mortier avant de les répandre à la surface de l’eau.

Du jaune d’oeuf dur convient très bien. faites passer à travers un tamis un ou deux morceaux de la gosseur d’un pois, finement écasés.

Le jaune se dissout en un nuage de fines particules dont la taille est parfaitement adaptée à la bouche des alevins, et qui sont particulièrement nutritives. de la farine de de soja ou d’avoine sera de la même façon tamisée à la surface.

Les nauplies, larves du crustacé artémia salina sont également un aliment de choix. on peut conserver au sec des années les oeufs à coque dure que l’on trouve en animalerie. pour faire éclore les larves, on dissout 25g de sel de cuisine dans un semi-litre d’eau, on en emplit une bouteille dans laquelle on introduit 1 à 3 ml d’oeufs d’artémia.

Le récipient doit être aéré, sinon les oeufs meurent. les larves sortent en 48h. rincez-les soigneusement à l’eau claire avant de les donner aux alevins. remarque: au bout de deux semaines, les alevins mangent de petites puces d’eau, cyclops, tubifex hachés et larves de moustiques ainsi que des aliments séchés écrassés entre les doigts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here