Données scientifiques

Nom scientifique : Haplochromis obliquidens

Nom commun : 

  • Chromis obliquidens (Sci)
  • Clinodon bayoni (Sci)
  • Ctenochromis obliquidens (Sci)
  • haplochromis sp »ch 44″ (Sci)
  • haplochromis species (Sci)
  • Hemitilapia bayoni (Sci)
  • Tilapia obliquidens (Sci)
  • Haplochromis thick skin (Ang)

Famille : Cichlidés

Genre : Haplochromis

Espèce : H. obliquidens (Hilgendorf, 1888)

Taille adulte : Jusqu’à 12 centimètres pour le mâle, alors que la femelle, avec 7 centimètres environ, reste plus petite.

Origine : Afrique des lacs : Espèce endémique du lac Victoria. Elle est trouvée dans presque tout le lac, et n’est pas strictement inféodée à un seul type de substrat.

poisson Haplochromis obliquidens

Description 

Les mâles de cette espèce sont absolument splendides.

La couleur dominante du poisson est le jaune citron qui se trouve sur les flancs. Le haut du dos et la moitié supérieure de la tête sont de couleur orange-rouille.

Le ventre est bleu clair très intense. Cette coloration bleue, associée à un rouge éclatant se retrouvent dans la dorsale.

La nageoire anale rouge et bleue porte en moyenne cinq taches ovoïdes.

Deux barres verticales noires, se trouvent au moins au niveau de la tête du poisson, l’une d’elle traverse l’œil.

Paramètres de l’eau 

  • L’eau sera douce avec un dGH compris entre 2 et 10.
  • Le pH de préférence neutre et une température de l’eau avoisinant les 25 °C.
  • Le brassage doit être puissant pour assurer une bonne oxygénation de l’eau.

Aquarium

Facile.

H. obliquidens est une espèce très robuste.

Un aquarium d’une longueur minimale de 100 cm est impératif pour éviter au mâle de tuer l’ensemble des habitants du bac. Le mâle doit avoir son harem et un grand territoire.

Il faut aménager de nombreuses cachettes avec des pierres et prévoir un important espace de nage libre.

Il faut utiliser du sable fin en guise de substrat de fond et ne pas hésiter à installer une vététation très fournie.

  • Volume conseillé: 200 -400 L
  • pH: De 7 à 8
  • dGH: De 2 à 10
  • Position: pleine eau
  • Sociabilité: mauvaise interspécifique

Comportement

Relations intraspécifiques difficiles.

L’espèce est très territoriale, surtout en période de reproduction et n’hésite pas à combattre violemment les mâles de la même espèce.

Relations interspécifiques correctes.

C’est un poisson que l’on peut qualifier de tolérant et qui accepte la présence d’autres

Haplochrominiens du lac Victoria ou des Cichlidés du lac Malawi de belle taille.

L’espèce nage dans l’ensemble de l’aquarium, mais elle préfère trouver refuge entre les éléments du décor.

Nourriture

Dans leur biotope naturel, ces poissons appartiennent au groupe des brouteurs d’algues épiphytes.

En aquarium ils dévorent tout ce que l’aquariophile leur propose. Il ne faut pas oublier de leur apporter un supplément végétal de temps à autre.

Dimorphisme sexuel

Les sexes sont faciles à déterminer.

Le mâle est beaucoup plus coloré que la femelle dont la robe est grise-jaune. Elle arbore de plus huit à neuf rayures verticales sombres qui sont à peine visibles chez le mâle tant ses couleurs sont éclatantes.

Reproduction

Il s’agit d’incubateurs buccaux à tendance matriarcale.

Les mâles se reproduisent toute l’année. Les deux partenaires adoptent la position classique en T où le mâle présente devant la bouche de la femelle sa nageoire anale ornée de taches ovoïdes.

L’incubation dure environ vingt jours et l’élevage des alevins ne pose aucun problème particulier.

Fiche du poisson Haplochromis obliquidens
noté 5 - 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here