Données scientifiques

Nom scientifique : Geophagus brasiliensis

Nom commun : 

  • acara brasiliensis (Sci)
  • Acara gymnopoma (Sci)
  • Acara minuta (Sci)
  • Chromis brasiliensis (Sci)
  • Chromys unimaculata (Sci)
  • géophagus labiatus (Sci)
  • Geophagus olfersi (Sci)
  • Geophagus tuberosus (Sci)
  • géophagus perlé du brésil (Fra)
  • Pearl cichlid (Ang)
  • Brasilperlmutterfisch (All)

Famille : Cichlidés

Genre : Geophagus

Espèce : G. brasiliensis (Quoy & Gaimard, 1824)

Taille adulte : Jusqu’à 30 centimètres.

Origine : Amérique du sud : On trouve l’espèce à l’Est et au Sud du Brésil. Elle fréquente les eaux douces et saumâtres.

Description 

poisson Geophagus brasiliensis

Espèce au corps allongé, très haut et comprimé latéralement.

Le museau est relativement pointu et les lèvres sont charnues. La coloration de base varie du jaune-ocre au verdâtre. Les écailles arborent des taches perlées.

La tête et le haut du dos sont quasiment immaculés et uniformément bruns. Une tache noire orne le centre du corps et une rayure de la même couleur s’étend de la fin des opercules branchiaux jusqu’au pédoncule caudal.

Les nageoires pelviennes, anale et dorsale sont très longues et finement mouchetées de rouge et bleu.

Comportement

Relations intraspécifiques bonnes.

L’espèce est assez sociable envers ses congénères.

Relations interspécifiques assez bonnes.

La territorialité de cette espèce est modérée. Elle creuse beaucoup. Il est déconseillé de la maintenir avec des espèces trop petites.

Nage essentiellement à proximité du fond de l’aquarium, mais aussi en pleine eau.

Paramètres de l’eau 

Une bonne filtration et un bon brassage de l’eau sont importants pour cette espèce.

La température devra être comprise entre 20 et 23 °C.

Le pH se situera entre 6,5 et 7,0 et la dureté entre 5 et 10 °dGH.

L’addition d’une cuillère à café de sel pour 10 litres d’eau est bénéfique pour la maintenance de l’espèce.

Aquarium

Maintenance facile.

L’aquarium doit avoir un volume d’au moins 500 litres pour héberger un couple de cette espèce.

Le substrat de fond sera de préférence composé de gravier ou de sable et l’aquarium comportera de nombreuses cachettes. Un empilement stable de pierres plates et de racines de tourbière conviendra.

La mise en place de nombreuses plantes n’est pas recommandé, car cette espèce creuse beaucoup.

L’espace de nage libre doit être important.

  • Volume conseillé: + de 400
  • pH: De 6 à 7
  • dGH: De 5 à 10
  • Position: fond
  • Sociabilité: bonne intraspécifique

Nourriture

Omnivore et carnivore.

L’espèce n’est pas difficile à l’égard de la nourriture et accepte sans problème les aliments habituellement proposés.

Elle dévore avec voracité les proies vivantes comme les larves de moustiques, les artémias, les krills, les vers Tubifex, mais apprécie aussi les granulés, les flocons, le cœur de bœuf et la chair de poissons.

Dimorphisme sexuel

Difficile à déterminer. Les nageoires dorsale et anale sont plus développées chez le mâle.

Reproduction

Facile à réaliser.

La ponte se déroule sur substrat découvert, généralement à des endroits sombres. L’espèce est très prolifique, les œufs dépassent souvent les 600. Les parents soignent intensivement le frai.

Les jeunes ne sont pas difficiles à élever et grandissent très rapidement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here