Données scientifiques

Nom scientifique : Xenotilapia melanogenys

Nom commun : 

  • Ectodus longianalis (Sci)
  • Ectodus melanogenys (Sci)
  • Enantiopus longianalis (Sci)
  • Enantiopus melanogenis (Sci)

Famille : Cichlidés

Genre : Xenotilapia 

Espèce : X. melanogenys (Boulenger, 1898)

Taille adulte : Peut atteindre 16 centimètres.

Origine : Afrique des lacs : Endémique du lac Tanganyika.
Fréquente tout le lac hormis le long de la côte occidentale de Kalemie jusqu’aux îles Kavala. Vit dans les étendues sablonneuses situées à 40 m de profondeur.

Description 

Enantiopus melanogenys

Il s’agit d’un poisson au corps svelte et allongé.

Le museau est très long. Le mâle arbore une tache jaune citron au niveau de la tête, le dessus est vert métallique et les lèvres sont noires.

Il présente une petite tache noire à l’arrière des opercules branchiaux. Le haut du dos est violet brillant. Les flancs sont bruns et finement mouchetés de points violets.

La particularité de cette espèce est l’incroyable longueur de ses nageoires dorsale et anale qui s’étendent sur toute la longueur du corps.

La nageoire dorsale est parsemée de points violets et jaunes, et sa partie supérieure possède un fin liseré jaune vif. La nageoire anale est jaune et l’extrémité est noire.

Comportement

Relations intraspécifiques bonnes.

Poisson grégaire et pacifique envers ses congénères. Peut toutefois se montrer agressif

pendant la période de reproduction.

Relations interspécifiques excellentes.

Cette espèce est pacifique et convient pour l’aquarium communautaire.

Nage en pleine eau, mais le plus souvent près du sable.

Paramètres de l’eau 

  • L’eau doit être alcaline, pH 7,5 à 8,5 avec un dGH de 20 ° environ.
  • La température devra se situer entre 24 et 26 °C.
  • La filtration, l’oxygénation et les changements partiels d’eau sont importants pour le bien-être de l’espèce qui est sensible aux nitrates.

Aquarium

Maintenance facile.

Il faut maintenir un petit groupe composé de cinq à six individus dans un bac d’au moins 300 litres. La surface sableuse doit être relativement vaste.

L’introduction de quelques pierres et de plantes ne pose aucun problème.

  • Volume conseillé: 200 -400 L
  • pH: De 7 à 9
  • dGH: De 15 à 20
  • Position: pleine eau
  • Sociabilité: bonne intraspécifique

Nourriture

Dans son biotope naturel, cette espèce se nourrit de petits invertébrés trouvés dans le sable.

En aquarium elle accepte sans problème les aliments de petite taille comme les artémias, les cyclopes, les larves de moustiques blanches et les flocons.

Dimorphisme sexuel

Pas facile à déterminer en dehors de la période de reproduction.

La femelle et le mâle sont de couleur sable argenté en dehors de la période de reproduction.

Le mâle se pare de ses plus belles couleurs alors que la femelle conserve sa livrée pendant le frai.

Reproduction

L’espèce pratique l’incubation buccale de type maternel.

Le mâle construit un nid dans le sable sous forme de soucoupe d’environ 15 cm de diamètre, puis il attire la femelle vers le nid en se présentant à elle toutes nageoires collées et bouche déployée.

Le nombre d’œufs ainsi pondu et incubé par la femelle se situe entre 30 et 80. Les alevins de petite taille sont relâchés trois semaines plus tard et ils peuvent être nourris par des nauplies d’artémias fraîchement écloses.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here