Données scientifiques

Nom scientifique : Nimbochromis livingstonii

Nom commun : 

  • Astatotilapia livingstonii (Sci)
  • Cyrtocara livingstonii (Sci)
  • Haplochromis livingstoni (Sci)
  • Haplochromis livingstonii (Sci)
  • hemichromis livingstonii (Sci)
  • Paratilapia livingstonii (Sci)
  • dormeur (Fra)
  • ronfleur (Fra)
  • Schläfer (All)

Famille : Cichlidés

Genre : Nimbochromis

Espèce : N. livingstonii (Günther, 1893).

Taille adulte : Les mâles peuvent atteindre 25 centimètres et les femelles 20 centimètres.

Origine : Afrique des lacs : Dans l’ensemble du lac Malawi, mais se rencontre plus fréquemment au sud.
C’est à Chizumulu que sont capturés la majorité des individus destinés à l’exportation.

Nimbochromis livingstonii

Description 

Ce poisson présente un aspect général assez massif.

L’espèce arbore un patron chromatique unique dans le lac. Sur un fond très clair, parfois blanc neige, on trouve de grandes taches brunes, dont certaines se rejoignent pour former un quadrillage irrégulier.

En période de reproduction les mâles ont une magnifique robe bleue foncée qui masque les taches sur les flancs. Les femelles conservent leur patron tacheté.

Paramètres de l’eau 

L’eau aura les paramètres classiques d’un bac pour Cichlidés du lac Malawi, à savoir un pH alcalin (7,5 à 8,5), une température proche de 25 °C et un dGH aux environs de 15.

Aquarium

Un aquarium spacieux doit être offert à ce nageur actif.

Un bac communautaire de 300 litres minimum est nécessaire pour y héberger un trio (un mâle pour deux femelles).

Il faut aménager quelques cachettes et utiliser de préférence du sable fin comme substrat de fond.

Quelques plantes comme des Anubias peuvent être introduites.

  • Volume conseillé: 200 -400 L
  • pH: De 7 à 9
  • dGH: De 12 à 18
  • Position: pleine eau
  • Sociabilité: bonne intraspécifique

Comportement

poisson Nimbochromis livingstonii

Relations intraspécifiques pouvant être qualifiées de bonnes.

Ce Cichlidé est assez pacifique. Sa territorialité s’affirme davantage lors de la période de reproduction.

Relations interspécifiques bonnes avec les Cichlidés de grande taille.

Comme il s’agit d’un piscivore, il est préférable de le maintenir avec des grandes espèces non agressives.

Les pêcheurs locaux nomment ce poisson  » Kaligono « , ce qui signifie dormeur.

Nourriture

Dans son biotope naturel ce poisson est un piscivore.

Il a une technique de capture bien particulière, car il se couche sur le côté et fait le mort pour attirer sa proie. Il peut ainsi rester immobile pendant de longues minutes (jusqu’à 5 minutes !).

De jeunes Cichlidés non expérimentés sont attirés par cette couleur blanche et s’approchent.

Le prédateur happe à ce moment là sa proie, d’un coup latéral très rapide.

Ce phénomène n’est heureusement pas observé en aquarium et il accepte sans difficulté les aliments habituellement proposés par le cichlidophile.

Dimorphisme sexuel

Les sexes sont faciles à déterminer, surtout lors de la période du frai, car les mâles arborent leur couleur bleu foncé et les femelles conservent leur robe blanche maculée de taches brunes.

Reproduction

Il s’agit d’incubateurs buccaux, avec cette particularité que les œufs sont fécondés en dehors de la bouche de la femelle.

La ponte se déroule de façon classique, mais contrairement à la plupart des espèces, la femelle les dépose en petits paquets et non un après l’autre.

Cette dernière surveille aussi sa progéniture pendant un mois environ.

Fiche du poisson Nimbochromis livingstonii
noté 5 - 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here