Comment choisir ses poissons d’aquarium ? ( Conseils et astuces )

0
1031

Comment choisir ses poissons ?

Choisir ses poissons ne ce prend pas à la légère ! Ce n’est pas qu’une histoire d’harmonie de couleur .

Pourquoi tenir compte des paramétres ?

Un aquarium c’est avant tout un biotope .

Il est régit selon des règles bien précises ,qui maintiennent l’équilibre biologique indispensable à la vie de vos pensionnaires.

Bien choisir sa population ,c’est éviter pas mal de soucis sur le long terme, tel que la surpopulation,la prédation, la pollution etc …

Ne pas ce laisser convaincre par les magnifiques couleurs de tel ou tel locataire potentiel ,est le plus dur aspect de l’aquariophilie! Il faut toujours garder à l’esprit ,qu’un poisson a des besoins,que votre bac devra savoir combler.

On coïncidera que les poissons peuvent vivre dans les eaux aux ph contenus entre « 5 » & « 8.5 ».C’est à dire de l’eau de pluie à l’eau de mer.Ce n’est pas pour autant qu’un poissons d’eau de mer vivra en eau douce.

N’oublions pas qu’il a fallut des millier d’années, a chaque espèce, pour s’adapter a son environnement.

Beaucoup de commerçants vous diront ,que leurs batteries ,sont remplie a l’eau du robinet.

Bien que ce soit, hélas, souvent le cas ,il ne faut pas croire ,que vos poissons supporteront une eau inadéquate sur le long terme! Bien que certaines espèce ,ce soit habituées » à vivre dans des eaux inaproprieés a l’âge adulte, leurs reproduction sera très fortement compromise.

Si ils sont inadaptés , les paramètres de l’eau (dureté,Ph …),peuvent causer des dommages irréversibles aux pontes de vos poissons. Par exemple, les oeufs peuvent ce calcifie (changement de couleur : l’oeuf devient blanc mais pas laineux) rendant impossible leurs développement normal et bien sur l’éclosion.

D’autre problèmes peuvent survenir , après la résorption du sac vitalin , comme un mauvais développement des ouïes ..etc.

Choisir selon ses goûts

On peut choisir sa population en fonction de ses goûts , mais il faut suivre certaines règles.

La création d’un aquarium communautaire, c’est a dire, un bac ou ce côtoieront des espèces des quatre coin du globes, nécessite une très bonne connaissance de chacun de ses habitants.

Trois points sont essentiel à mes yeux ; la qualité de l’eau ; Les dimension du bac; la compatibilité d’humeur des locataires.

-Il faut s’assurer que les paramètres de votre eau ,correspondent a vos habitants.. Il n’est pas possible de maintenir ensemble un poissons vivant dans un Ph de 6.5 avec un poissons appréciant un Ph de 8..

– Apres s’être assuré que toutes vos envies puissent vivre ensemble il faut s’assurer que votre bac pourra les contenir. Et ce n’est pas évident du tout! D’une part, il faut veiller a ne pas surpeupler le bac et d’autre part, il faut s’assurer que vos poissons auront un espace de nage à la hauteur!

– On compte généralement 1cm de poissons par litres d’eau pour les espéces communes et peut territoriale.Dans le cas d’espéces territoriale ou plus « pollueuses » comme les « cyclidés » ou les » Koi »,il est plus raisonnable de compter 1cm /3litres.Tout ici est affaire de bon sens !

Chaque poissons choisit sont espace de nage en fonction de sont comportement alimentaire et/ou social.Par exemple un insectivore nagera prés de la surface et appréciera un aquarium en longueur.. certain apprécient l’obscurité et les anfractuosités rocheuse(aquarium profond a prévoir) , d’autre encore préfèrent nager au milieux du bac ..etc

Il est donc important de pouvoir offrir à vos futur locataires une demeure aux bonnes dimensions. Ce calcul sert a offrir un biotope adéquat malgré que vos poissons viennent d’horizons différentes.

Mais ces considérations seront inutiles si vous ne vous préoccupez pas du caractère de chacun de vos occupants.

– Il ne faut pas perdre de vue que chaque poissons a un comportement propre a son espèce.Certain sont territoriaux , d’autre grégaire et ainsi desuite. Lorsque l’on décide de monter un aquarium communautaire, il faut vraiment connaître le comportement de chacun des habitants .

Si ce n’est pas le cas on risque fort de ce retrouver avec des disparitions de poissons .( soit a cause d’affrontement ou tout simplement de prédation). On évitera donc ,de mettre de redoutables chasseurs en présence de proies potentielles.

Dit comme sa ça parait toujours évident mais à la longue sa devient un véritable casse tete! Par exemple ,les demi-bec aiment vivre à la surface,car il s’agit de leurs espace de nage habituel.

Mais on oublie souvent, que c’est jolie poissons ,sont aussi des prédateurs qui peuvent a l’occasion descendre aux milieux des plantes , voir si un alevin ne traînerai pas dans les parages… L’aquarium communautaire peut devenir un vrais casse tete , mais c’est aussi la réalisation de ses envies , selon ses goût et les besoins de vos « chouchou »..

Choisir selon la géographie

Recréer le biotope d’une zone géographique est un vrais travail de recherche et de documentation.

Décider de créer un environnement entièrement dédié à une zone géographique nécessite en plus des connaissances sur les habitants et leurs compatibilité ( et oui c’est pas parce qu’ils viennent du même endroit qu’ils s’aiment bien) mais aussi sur les plantes et tous les élément de décor qui vont constituer votre bac. Ce lancer dans ce types de bac ne change pas les règles de bases pour le choix des poissons.il faudra toujours tenir compte du volume du bac , des caractéristiques de l’eau et du comportement de chacun. Mais dans cette aventure tout devient important, même la nature du subtrat employé…
Les deux biotopes ,les plus éloigné selon moi:

– Aqua types rivière amazonienne :

  • Eau t°C 23/26 PH entre 6 et 7 (parfois moins selon les habitants), dureté très faible inférieure a 5 couleur jaunâtre .
  • éclairage moyen lumière diffuse Filtration normale le plus souvent sur tourbe Sol sombre granulosité moyenne .
  • décor Racines branche et roches sombre Plantes types boutures cabomba Myriophyllum pied Echinodorus Poissons possibles..Characides de petites tailles vivants en banc(feux de positions ,néon rose etc)Cichlidés scalaires …Espéces de fond : corydoras
    On peut aussi envisager de petits loricariidae comme les otocinclus qui sont de tres bon alguivores.

– Aqua types mangrove Eau saumatre :

  • t°c 24/28 ph entre 7.5 et 8 selon la salinité dureté salinité jusqu’a 10% couleur transparente éclairage intense .
  • filtration normale Sol sédiment fin .
  • Décor branche racines pas de roches Plantes peu de plantes supportent l’eau saumâtre : Myriophylle et Cryptocorine ciliata Poissons possible black-mollies Monodactylus, Scatophagus,tetraodons fluviatilis, Brachygobius ,toxotes…. (exemple de biotopes extrait du livre: »Le nouveau manuel de l’aquarium » de Thierry Maitre-allain édité par france loisir.)

J’espére que ces deux exemples vous donne une idée du travail a accomplir pour réusir a recréer un milieux selon la zone géographique.La plus part du temps les aquariophiles qui ce lance dans ce travail adapte leurs eau aux poissons , ce qui demande bien plus d’entretien et augmente les risques . Chapeau bas tout de meme a tous les félés des biotopes parfait .

On récapépète

Pour choisir ma population je dois:

1.prendre des poissons vivant dans les paramètres de mon eau (ph kh gh).

2.Prendre des poissons compatibles avec les dimensions de mon bac (X cm poissons pour X litres /et dimensions appropriées L X l X H).

3. Prendre des poissons dont le caractère soit compatible (attention aux prédateurs et aux proies potentielles / instinct territoriaux).

Comment choisir ses poissons d’aquarium ? ( Conseils et astuces )
noté 5 - 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here