Simple question qui n’est pas dès plus facile à résoudre. Nous voyons souvent la cohabitation de poisson rouge avec des poissons « tropicaux » (guppy, neon, platy, ancistrus, …). Mais ces cohabitations sont-elles possibles ? Mais avec poissons peuvent-ils vivent…

Rappel

Nous savons déjà que les poissons rouges communs de types comètes, sarasa, shubunkin, … n’ont rien à faire en aquarium, mais en bassin.

Voir aussi : Pourquoi ne pas mettre de poissons rouges dans un bocal ?

Les poissons rouges pouvant vivre en aquarium sont les poissons japonnais, voile de Chine, ranchu, télescope, oranda, …

Le bubble eye et quant à lui trop fragile pour vivre avec d’autres poissons.

L’aquarium type

Avant de chercher si des espèces peuvent cohabiter avec lui, il faut déterminer quel sera leur milieu de vie. 

Le bac type pour des poissons rouges QDV (Queue De Voile).

Déterminons les conditions idéales de vie pour nos poissons : paramètres, volume, décor, …

Les paramètres d’eau

Comme chacun sait les Poisson Rouge sont des poissons d’eau froide et tempérée. Une eau neutre semble assez bien leurs convenir avec un Ph d’environ 7 et un Gh aux alentours de 10 à une température de 22°.

Le volume

Voilà une chose pas évidente à déterminer car nous entendons et voyons de tout. Il est souvent indiqué qu’il faut 50L par poisson. Je ne pense pas que ce soit suffisant pour un individu adulte faisant entre 20 et 30cm.

Partons sur le principe qu’il faut pour un groupe de 6-7 individus minimum un bac avec une façade d’environ 2m, avec une hauteur de 70cm et une profondeur de 70cm.
Donc un bac au minimum de 20*7*7 = 980L brut.

En conclusion il faut au minimum un bac de 1000L et de 2m de façade pour un groupe de QDV avec une filtration puissante.

Le décor

Il est lui aussi très important, car il peut rassurer, procurer du bien-être à ses habitants ou bien au contraire les stresser.

Les plantes sont bien connus pour avoir le « pouvoir » de rassurer les poissons en leurs procurant des cachettes. Mais un petit problème se pose à nous, le Queue De Voile est un grand mangeur de plantes.

Quelles plantes choisir ? Il existe des plantes résistantes aux phytophages, comme la plupart des anubias, les différentes espèces de vallisnerias et de crinums, les fougères (bolbitis heudelotii et microsorum pteropus), la cladolphora,…

Le décor ne se limitant pas à la présence de plantes, les racines et les roches en font parties intégrantes.

Les Queue De Voile sont des poissons assez maladroits et handicapés dans leurs nages, il faut donc éviter qu’ils se blessent au contact d’une racine ou d’une pierre.

Les racines et roches proposant des bords et des parties saillantes et coupantes sont à proscrire. Des pierres de type galet seront plus appropriées à nos habitants

Maintenant rentrant dans le vif du sujet : quel colocataire lui associer ?

poisson rouge queue de voile

Déterminons des critères qui nous aiderons à déterminer si telle ou telle espèce peut convenir.

La température 

Il faut bien entendu que le colocataire puisse vivre à la même c’est-à-dire à environ 22° avec des variations saisonnières.

Avec ce critère nous pouvons donc abandonner l’idée de le mettre avec des poissons d’eau chaude comme les ancistrus, les tetras, les guppys, …

Les paramètres : Les poissons vivant en eau douce avec un Gh<8 et les autre vivant dans des eaux plus dures Gh>12 ne sont pas compatible n’ont plus.

La taille

N’oublions pas qu’un QDV a tendance à gober tout ce qu’il peut. Les poissons mesurant 5cm et moins ne sont pas compatibles n’ont plus car ils peuvent servir de repas.

Mêmes si certains on fait une expérience dans se domaine et qu’elle c’est bien passée, la cohabitation avec des petits poissons de type : tanichthys, danio et neon et donc à éviter surtout avec des QDV de plus de 10cm.

Le comportement 

Il faut leurs associer des poissons sociables et pas trop vifs afin de ne pas les stresser.

La plus part poissons de pleine eau vivant en banc sont trop remuant pour les QDV comme le barbu de schuberti ou le barbu conchonius.

Il ne faut pas aussi que les autres poissons leurs mordillent les nageoires comme l’astyanax mexicanus.

La compétition alimentaire 

C’est un point très important, tout le monde sais que les QDV sont des poissons très gourmands pour ne pas dire voraces.

Il faut donc que le QDV est le temps de se nourrir sans en empêcher les autres de le faire, notamment les poissons de fond qui ne pourront manger à leurs faims, comme le corydoras paleatus.

En conclusion

Il faut un poisson qui vivent à la même température, avec les mêmes paramètres, qui ne soit pas trop petit ni trop vif, qui ne mordille pas les nageoires, qui ne mange pas trop vite ou trop lentement.

Le seul poisson qui peut cohabiter avec un QVD et un autre QVD, même si il est possible qie cela se passe bien avec de petits poissons.

Cohabitation possible avec des crustacés, mollusques et amphibiens ?

Les poissons n’étant pas les seuls habitants possibles d’un aquarium, nous pouvons chercher du côté des crustacés, mollusques et amphibiens (batraciens).

Les crustacés 

Oublions les crabes et la plus part des écrevisses qui vont lui faire une petite coupe au niveau des nageoires.

Il nous reste donc les écrevisses naines et les crevettes, la température et les paramètres de vie du Queue De Voile peuvent convenir à certaines.

La taille va être déterminante car il est évident que des crevettes de type red cherry (2,5 cm adulte) ne vont servir que de petit encas..

Une crevette comme la crevette bleue du Gabon pourrait convenir (10-15cm en moyenne), mais elle est plus à son aise dans une eau entre 23° et 28°.

Les mollusques

Les moules de rivières, comme les anodonta, ne sont pas faites pour vivre dans des aquariums.

Par contre des bivalves comme le pilsbryoconcha exi, peuvent convenir à condition de pas être trop petit pour finir dans la bouche d’un Queue De Voile.

Idem pour les escargots, les ampullaires ne sont pas trop petits pour finir gobé (attention à l’espèce d’ampullaire car certaines dévorent les plantes et ce sont de gros pollueurs tout comme les QDV).

Les amphibiens 

Seul les grenouilles et l’axolotl (à l’état larvaire) peuvent vivent en aquarium.

L’axolotl sera en concurrence alimentaire avec QDV et il y’a de grande chance qu’il ne mange pas à sa faim.

La grenouille hymenochirus boettgeri ne mesurant que 2 ou 3cm adulte ne sont pas envisageable non plus.

La grenouille xenopus laevis quant à elle ne risque pas d’être gobé avec c’est 12cm en moyenne, mais elle dès plus vorace et elle saute sur tout ce qu’elle peut manger.

Conclusion

Les Queue De Voile sont des poissons qui ne doivent être maintenue qu’entre eux.

Il sera toujours possible de leurs associer des colocataires. Cela peut très bien se passer comme des cohabitations avec des combattants ou tourner au drame.

En espérant vous avoir éclairé sur cette question et en vous montrant que ce poisson n’est pas un objet que l’on met sur la cheminée, mais un poisson au même titre que le discus.

Aquarium communautaire avec poisson rouge possible ou pas ?
noté 5 - 2 votes

1 COMMENTAIRE

  1. bon article!
    personnellement, j’ai essayé la cohabitation, et seuls les poissons de fond la vivent bien (anguille, ampullaires,plecos…)les gupys ne tiennent que par groupe de 3…
    En revanche, le coup des 1000L, c’est vraiment un gros idéal, mes poissons à taille adulte sont 6 dans 240L,et tout se ^passe bien (pollution, nourrissage, espace de nage). Je vais tout de même augmenter leur volume d’ici deux mois, passer à 300/400L, je pense que c’est suffisant, car les voiles de chine sont un peu handicapé à la nage par leur corps trapus. Ils passent plus de temps à fouiner les plantes et le sol qu’à nager à proprement dit…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here