Données scientifiques

Nom scientifique : Xenotilapia spilopterus

Nom commun : 

  • Xenotilapia spiloptera

Espèce :  X. spilopterus (Poll & Stewart, 1975)

Famille : Cichlidés

Genre :  Xenotilapia

Taille adulte : Peut atteindre 10 centimètres.

Origine : Afrique des lacs-Lac Tanganyika.

De nombreuses formes chromatiques existent à travers le lac, sauf au Burundi où l’espèce n’a pas été trouvée.

Le substrat sablonneux est son endroit de prédilection.

Fiche du poisson Xenotilapia spilopterus

Description 

Le Xenotilapia spilopterus est un poisson au corps allongé, légèrement comprimé latéralement.

L’ensemble du corps est de couleur jaune doré à ocre avec des points bleu ciel très brillants.

Quelques points bleu ciel sont également situés au niveau de la nageoire dorsale.

La nageoire dorsale est finement couverte de points dorés, sa base est jaune, tandis que sa partie supérieure arbore des taches noires.

Les nageoires pelviennes et la nageoire anale sont jaune citron avec un fin liseré bleu.

Paramètres de l’eau 

  • L’eau doit être alcaline, pH 7,5 à 8,5, avec un dGH de 10 ° environ.
  • La température devra se situer entre 24 et 26 °C.
  • La filtration, l’oxygénation et les changements partiels d’eau sont importants pour la longévité de l’espèce en captivité.

Aquarium

Un aquarium d’une contenance minimum de 200 litres convient à une maintenance aisée d’un groupe de six individus.

L’étendue sableuse du sol doit être la plus vaste possible.

L’introduction de quelques pierres servant de refuges et de plantes ne pose pas de problème.

  • Volume conseillé: 200 -400 L
  • pH: De 7 à 9
  • dGH: De 8 à 10
  • Position: fond
  • Sociabilité: bonne intraspécifique

Comportement

Relations intraspécifiques bonnes.

Poisson grégaire et relativement pacifique envers ses congénères. L’espèce est toutefois un peu plus remuante que les autres poissons de son genre.

Le mâle défend son territoire et chasse tout intrus avec véhémence pendant la période de ponte.

Le mâle ne se laisse pas intimider par les autres poissons dans le bac communautaire. Il lui arrive même de poursuivre des espèces plus grandes que lui à travers l’ensemble du bac.

Nage surtout près du substrat de fond, mais également en pleine eau.

Nourriture

Dans son biotope naturel, cette espèce filtre le sable pour le tamiser à travers ses ouïes et capturer ainsi les larves d’insectes qui s’y trouvent.

En aquarium elle accepte sans problème les aliments de petite taille comme les artémias, les cyclopes, les larves de moustiques blanches et les paillettes de bonne qualité.

Dimorphisme sexuel

Pas facile à déterminer en dehors de la période de reproduction.

Reproduction

L’espèce pratique l’incubation buccale de type biparental.

Il semblerait que la ponte débute lorsque la femelle se positionne sur le substrat de fond. Il n’existe aucun signe avant-coureur permettant de dire si la ponte est imminente.

Quelques œufs sont émis par la femelle, le mâle vient ensuite les fertiliser avant que la femelle ne les prenne dans sa bouche pour pratiquer l’incubation buccale.

Cette espèce ne délimite pas un territoire précis pour la ponte qui se déroule à différents endroits, mais toujours selon le même rituel.

La femelle du Xenotilapia spilopterus incube les larves pendant 12 jours environ, puis elles sont transférées dans la bouche du mâle qui continue l’incubation pendant une dizaine de jours supplémentaires.

Les jeunes mesurent environ 15 mm lorsqu’ils sont relâchés par le mâle. Leur croissance est lente.

Fiche du poisson Xenotilapia spilopterus
noté 4.5 - 2 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here