Données scientifiques

Nom scientifique : Trichogaster lalius (ex Colisa lalia)

Nom commun : 

  • Colisa lalia (Sci)
  • Colisa lalius (Sci)
  • colisa nain (Fra)
  • Colisa unicolor (Sci)
  • Dwarf Gourami (Ang)
  • Gourami arc-en-ciel (Fra)
  • gourami miel (Fra)
  • gourami nain (Fra)
  • Zwergfadenfisch (All)

Famille : Osphronemidés

Genre :  Trichogaster

Espèce :  T. lalius(amilton, 1822)

Taille adulte : 6 centimètres au maximum pour le mâle et la femelle reste plus petite.

Origine : Asie : Nord-est de l’Inde et Bengladesh.

Trichogaster lalius

Description 

Colisa lalia se caractérise par sa forme ovoïde, élevée et comprimée latéralement. La tête se termine par une petite bouche supère.

La nageoire anale débute au niveau des ouïes et se prolonge jusqu’au pédoncule caudal.
Ses nageoires ventrales filiformes, très longues sont réduites à un seul rayon.

Chez les mâles, les opercules et la gorge sont bleu métallique, mettant en valeur un œil cerclé de rouge brisé verticalement par une ligne verticale brune.

Les flancs portent de fines lignes marbrées bleues et oranges métallisées verticales, légèrement en diagonale.

Plusieurs variétés de coloration sont couramment commercialisées.

Paramètres de l’eau 

  • Après acclimatation Colisa lalia se montre tolérant, mais préfère une eau faiblement minéralisée (jusqu’à 10 °dGH) pour un pH de 6,0 à 7,0.
  • La température est comprise entre 24 et 28°C.

Aquarium

Une bonne maintenance de ce poisson n’est envisageable que dans un aquarium faisant au minimum 80 cm de façade.

Colisa lalia est mis en valeur par un substrat sombre et de nombreuses plantes.

Le décor peut être constitué de galets de rivière et d’une racine de tourbière.

Une végétation flottante offre quelques refuges et permet l’ancrage des nids de bulles.

Le brassage de l’eau est compris entre une fois et demie et eux fois le volume du bac par heure.

  • Volume conseillé: 101-200 L
  • pH: De 6 à 7
  • dGH: De 5 à 10
  • Position: pleine eau
  • Sociabilité: bonne intraspécifique

Comportement

Relations intraspécifiques très bonnes sauf en période de reproduction ou les mâles deviennent territoriaux (mais sans danger).

A maintenir sur la base d’un couple.

Le lalia est relativement timide.

Il convient parfaitement pour animer la surface de l’aquarium en compagnie d’espèces paisibles.

Nourriture

Omnivore.

Cette espèce accepte tous les mets usuels avec empressement.

Deux ou trois distributions hebdomadaires de petites proies vivantes ou congelées sont appréciées.

Dimorphisme sexuel

Le mâle est incomparablement plus coloré.

La nageoire dorsale se prolonge en pointe.

La femelle est presque uniformément grise.

Reproduction

Facile, mais l’élevage des jeunes est délicat.

La température doit être de l’ordre de 28 °C pour une dureté de 5 °dGH.
Construction d’un nid de bulles par le mâle.

La ponte, qui dure de deux à trois heures, produit entre 200 à 800 œufs. Ceux-ci, minuscules et transparents sont plus légers que l’eau et remontent à la surface.

Ils sont ensuite placés dans le nid.

Les larves voient déjà le jour 24 heures après la ponte. Leur sac vitellin résorbé 72 heures plus tard, les jeunes nagent librement et commencent à quitter le nid paternel.

La première nourriture des alevins est le principal problème que doit surmonter

l’aquariophile, car les nauplies d’artémias ne sont acceptés qu’après 10 jours.

Fiche du poisson Trichogaster lalius (Colisa lalia)
noté 5 - 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here