Pour se débarrasser des algues bleues

0
155

S’il y a, permettez-moi, une belle saleté, outre les maladies susceptibles d’affecter la santé de nos poissons, c’est bien les algues bleues.

On le sait, il s’agit en fait d’une bactérie dénommée cyanobactérie ou cyanophycée.

Je passe sur sa description, en vous renvoyant à l’adresse web suivante pour en connaître les détails http://svt.ac-creteil.fr/?Faire-pousser-des-cyanobacteries (labo de recherche : merci à Véronique pour l’adresse du site).

On suivra la vulgate en les appelant ici algues bleues.

Pour se débarrasser des algues bleues

Les causes

Les algues bleues peuvent se révéler lors d’un déséquilibre dans l’aquarium (par exemple : trop de nitrates), lors de sa mise en route ou bien plus tard, sans que cela n’indique pour autant le besoin d’une réfection du bac.

Elles peuvent apparaître aussi suite à l’introduction d’un nouvel élément dans l’aquarium, notamment une plante, et c’est ce qui m’est arrivé.

Les conditions étant bonnes, je peux vous affirmer qu’une fois installée, cette algue se complaît parfaitement dans un bac bien équilibré…

Les changements d’eau incessants n’ayant pas raison de sa ténacité.

Traitement

Lançant un appel de détresse, je fut assez découragé.

Outre les traitements aux antibiotiques (Erythromycine, à raison de 200mg pour 100 litres m’a-t-on indiqué), qui font peur (la personne m’ayant proposé ce traitement de choc a bien évidemment pris la précaution de m’avertir des dangers afférents), pas de recette miracle de proposée…

J’ai essayé un produit dont je tairai le nom, et le bac a mal vécu cela.

Bref, plusieurs semaines de galère avant de trouver un produit qui m’a définitivement, apparemment certes, débarrassé de ces saletés. Il s’agit du Cyanocell.

Il m’a été conseillé par David, boss du Poisson d’Or à Mouscron en Belgique (son conseil vaut bien cette petite pub).

Voici comment j’ai procédé, en suivant évidemment la notice, indiquant de mettre une pastille pour 50 litres d’eau (10 pastilles sont fournies).

J’ai ôté le maximum d’algues présentes dans l’aquarium avant de mettre le Cyanocell. En plus, j’ai baissé le PH à 5 en forçant sur le CO2 (je n’ai pas mis d’autres produits, peur des réactions).

Par contre j’ai ajouté un bulleur pour qu’il diffuse en pleine nuit (je sais, pas terrible, mais l’angoisse aidant…).

Jour J, rien de spécial.

Jour J+1, il me semble que le développement de l’algue est moindre, voire stoppé.

Jour J+2, cela se confirme nettement, notamment plus de développement au sol (alors qu’auparavant en 2 jours le sol était déjà bien « attaqué »). Au niveau de la sortie d’eau du filtre interne (2 filtres dans mon bac, dont un interne – l’externe alimente la diffusion de CO2), je constate une dégénérescence encourageante des algues. Je ne touche pas au bac pour mesurer les effets du produit.

Jour J+3, les algues disparaissent du décor, sur le sol, j’ôte ce qui traîne.

Jour J+4, plus d’algue, et elles ne sont pas revenues depuis (j’ai attendu avant de faire remonter un peu le PH).

Les ampullaires n’ont pas tenu le coup (mais j’en veux à la baisse brutale du PH, pas au produit), les mélanos n’ont pas bronché, les discus non plus.

Ensuite, j’ai filtré sur charbon 48H, j’ai effectué un bon changement d’eau et j’ai mis du Biocoryn H3 (bonnes bactéries).

J’ai payé le Cyanocell 38,40FF (soit 236F Belges environ). J’étais dubitatif, mais le résultat est là !

Alors, je vous en fais profiter. Pour des infos sur le fabricant https://www.smulders.nl et on y parle plus précisément du produit à l’adresse suivante : https://www.smulders.nl/ned/hsproductsnl.htm.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here