L’élevage des killies – Tous les paramètres pour réussir

0
916

poissons killies

Je vois souvent des gens conseiller les killies pour des débutants en aquariophilie or je trouve ça bien dommage.. pourquoi ?

parce que meme s’il existe des espèces relativement faciles les killies sont tout de meme des poissons que l’on doit maintenir dans des conditions assez « strictes » et qui sont bien plus exigents que ne peuvent l’etre certaines espèces plus courantes de poissons.

En fait la plupart débutants commencent avec un 20L et ne voulent se résigner a plus grand, ce qui fait d’eux de simple capricieux (l’excuse du manque de place n’est pas très crédible a mes yeux car j’ai pu caser 7 bacs dont un très gros dans ma chambre de 12m² et ce sans soucis) et que le débutant fait forcément pas mal d’erreurs .(eh oui on est tous passés par la, faut bien commencer) et qu’il est pour moi regrettable de donner ces espèces absolument magnifiques tant par leur beauté que par leur comportement a des personnes pas assez expérimentées pour bien les tenir..

Donc voici quelques règles, des choses que j’ai pu retenir et observer sur les killies les plus « courants » notamment aphyosemion et fundulopanchax. N’étant que débutante dans l’univers de killies je parlerais donc surtout de ces deux genres.

 

Le bac destiné au killies

poissons killies

Le bac destiné au killies est la plupart du temps aux alentours de 30L pour un trio pour les espèces les plus petites et les plus calmes. En effet certains sont assez agressifs entre eux et necessitent donc un volume légèrement plus important(50L par exple), de meme pour ceux de taille supérieure.

Un point très important est par contre a retenir , les killies sont a maintenir dans des bacs specifiques donc sans aucune autre espèce avec et encore moins deux espèces de killies du meme genre dans le meme bac. Neanmoins les aplocheilus peuvent tout a fait convenir pour des bacs communautaires de petits poissons ou poissons calmes.

Autre point important , le couvercle ! le bac doit impérativement etre muni d’un couvercle sinon vous vous retrouverez avec vos killies sur la moquette . 🙁

L’éclairage

On a pu voir que l’éclairage artificiel par neon déplait aux killies. la lumière vive les rend très timides et stressés. En realité ils adorent un bac qui est limite dans le noir ! juste la lumière du soleil ou une lampe ou un neon qui donne une faible lumière ou a la limite les habituer progressivement a une lumière « vive ».

Justement je vois deja votre question « mais alors on peut pas mettre de plantes? », eh bien si ! les plantes faciles telles que microsorium, mousse de java ou encore anubias conviennent parfaitement, un peu d’engrais de temps en temps et hop le tour est joué !

la température

Beaucoup d’espèces necessitent une température basse en toute circonstances, généralement ne dépassant pas les 24°C sous peine de voir des déformations ou morts.

Pour ceux qui envisagent donc d’en avoir prévoyez un piece fraiche, meme en été. Evidemment il existe des espèces d’eau chaude mais ne connaissant pas en details ces espèces je laisse les spécialistes repondre aux questions sur les forums.

la filtration

les killies n’aiment pas le courant. ces poissons aiment les eaux stagnantes voire très peu « remuées ». l’utilisation d’un filtre « normal » a moteur est donc a proscrire.

Ces poissons n’étant pas du tout des pollueurs on peut donc prévoir un filtre a exhausteur (avec pompe a air) dont un que j’affectionne tout particulièrement : fabrication avec une bouteille de 50 cL (peut etre un article a prévoir). Ce filtre efficace a l’avantage d’aérer le bac ce qui est pratique durant l’été lorsque l’oxygène se fait plus rare.

La végétation quant a elle doit etre très dense car ce sont des poissons timides a tendance agressive. Il faut donc une bonne végétation pour que les femelles (parfois les males) puissent se cacher et échapper a l »agresseur ».

poissons killies

les paramètres de l’eau

La plupart de ces poissons nécessitent une eau acide et douce avec un ph ne dépassant pas les 7 et gh ne dépassant pas les 10 (Bien évidemment il existe des espèces qui acceptent plus !). certains aussi vivent en eau un peu salée comme les nothobranchius.

On voit d’ailleurs généralement les killiphiles passionnés maintenir leurs pensionnaires directement dans de l’eau osmosée. ce qui semble plutot plaire a ces poissons.

Mais il est bien sur tout a fait possible de les maintenir dans de l’eau du robinet, du moment que l’on fait en sorte qu’elle soit exempte de nitrites et nitrates et que ses paramètres soient corrects.

Pour cela on utilise le plus souvent des feuilles de chene pour tapisser le sol ou alors des fruits d’aulnes. Ce tapis crée permettant aussi aux poissons de se cacher et aux alevins de trouver refuge. Ils ne sont pas de gros pollueurs donc pour les changements d’eau 10% par semaine suffit en général très bien.

 

le comportement des killies

Les males passent le plus clair de leur temps a courser les femelles pour se reproduire, de vrais chaud lapin ! lol . Par contre se méfier car la plupart des espèces manifestent des signes d’agressivité qui met les femelles en stress permanent quelques fois, chose a éviter.

Vous le remarquerez très vite car vos femelles resteront cachées derrière le filtre ou les plantes. Généralement les problemes de comportement sont vite réglés par une augmentation de la végétation.

 

poissons killies

la reproduction killies

Pour les espèces les plus communes (aphyosemion par exple) la reproduction est très simple et se produit de façon naturelle bien souvent. N’hésitez pas a construire un mop (fils de laine au bout d’un bouchon de liège) pour que les femelles déposent leurs quelques oeufs.

On peut ensuite laisser les oeufs dans le bac ou les « élever » de deux façon différente : soit en les laissant dans un petit pot avec 1-2cm d’eau et dans l’obscurité ou alors dans de la tourbe humide. La seconde option requirt tout de meme une certaine expérience pour controler le développement des embryons.

L’espérance de vie de ces poissons tourne dans les 2 ans voire bien plus s’ils sont élevés dans de bonnes conditions. Pour les killies dits annuels, l’esperance de vie est donc d’une année.

voila je pense avoir dit ce qu’il fallait savoir dans les grandes lignes mais attention mes dires font une généralités après pensez a bien vous renseigner sur les besoins spécifiques de chaque espèce(comme pour n’importe quel poisson d’ailleurs)niveau paramètres, bac et repro..

 

Les espèces du killies

Pour les plus connues : – aphyosemion – chromaphyosemion – fundolopanchax – epiplatys – nothobranchius – aplocheilus – scriptaphyosemion – aplocheilychthys

Moins connues ou plus délicates : – callopanchax – diapteron – symphonichtys – rivulus – austrolebias

Je n’en connais que très peu pour le moment mais bien d’autres genres existent !

L’élevage des killies – Tous les paramètres pour réussir
noté 5 - 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here