Pour les debutants qui veulent avoir des Pangio kuhli

0
332
Voici un article qui va aider les debutants qui veulent avoir des Pangio kuhli à bien les maintenir, les nourrir et les reproduire.

Pangio kuhli

Pour les debutants qui veulent avoir des Pangio kuhli

Avant toute choses il est bien de savoir quelques petites choses sur ce poisson. Il fait parti de la famille des COBITIDAE, il fit parti de l’ ordre des CYPRINIFORMES, du sous ordre des CYPRINOIDEI.

Description

Ils ont la silhouette sinueuse d’une anguille, un corps svelte, allongé et de forme cylindrique.

Leur taille peut atteindre 8 à 10 centimètres, les plus grandes femelles pourrant mesurer jusqu’à 12 cm.

La couleur de base de corps est beige rosé tirant plus ou moins sur le jaune, strié d’une quinzaine de barres verticales brunes foncées.

Le ventre est uniformément clair et ne présente pas de rayures. La première bande sombre recouvre le nez, la seconde passe par-dessus les yeux, les suivantes découpent régulièrement tout le corps, y compris sur la queue.

Les écailles qui couvrent leur corps sont petites et profondément enfoncées, recouvertes d’un épais mucus qui joue un rôle dans la protection de leur épiderme lorsqu’ils s’ensablent.

Tout comme les Anabantoides, il a un moyen annexe pour trouver de l’ oxygene dans les endroits pauvre en oxygene.

Maintenance

Ce poisson vit au raz du sol et le bac doit avoir suffisament de cachettes pour lui.

Ce sont des poissons grégaires qui doivent impérativement être maintenus en groupe de 5 ou 7 individus et même plus nombreux si on veut les voir quelques fois dans la journée.

En petit groupe les Kuhli sont plus rassurés et se montrent facilement. On les voit enroulés les uns aux autres, entassés et emmêlés et installés à l’ombre.

Ils sont très habiles pour sinuer entre les plantes, sous le décor, à travers les racines et les éboulis.

Il faut eviter de les mettre dans un bac avec des corydoras et autres poissons de fond pour eviter de les voirent en conccurence pour la nourriture.

La temperature doit-etre entre 24 et 28 degres mais il peuvent supporter des temperatures plus hautes lors de l’ été.

Le PH devrait etre compris entre 6.5 et 7.0 et la dureté entre 12 et 18 TH mais il supportent quelques ecarts.

Ce sont des poissons crépusculaires, aimant rester cachés sous les plantes ou les racines en ne laissant dépasser que la tête.

Pour éviter qu’ils soient gênés par la lumière il faut laisser les tiges et feuilles des plus hautes plantes se coucher à la surface de l’eau ou installer des plantes flottantes, des Pistia, des Salvinia ou quelques tiges libres de Ceratophyllum qui font de l’ombre.

On peut aussi choisir de faire un aquarium planté d’espèces peu exigeantes, comme des Anubia, des Microsorum, de la Mousse de Java, des fougères de Java, ainsi que d’autres plantes qui apprécient l’ombre comme les Cryptocorynes.

Diphormismes sexuels

Les mâles sont plus minces que les femelles qui présentent parfois un ventre énorme quand elles sont pleines d’œufs.

Par transparence on peut les voir avant la ponte.

Les mâles ont généralement des nageoires pectorales plus grandes, plus larges et tachetées de noir, dont le 2ème rayon est allongé et épaissi.

La maturité est assez tardive, il semble que les Kuhli ne soient complètement adultes.

Alimentation

Les Pangio kuhli se nourrissent surtout de proies vivante ou congelé comme les vers de vases, les tubifex, les larves de moustiques.

Les comprimés de fond sont grignotés ainsi que les paillettes ou granulés mais beaucoup moin bien que les nourritures vivantes.

Au moment des distributions de nourriture il faut donc prévoir de donner à manger à 2 ou 3 endroits dans le bac pour qu’un assez grand nombre de tubifex ou de larves de moustiques puissent parvenir sur le sable et pour éviter que les autres poissons du bac n’engloutissent tout avant que les habitants du fond puissent attraper quelque chose !

Les indispensables apports végétaux peuvent être faits sous forme de concombre, courgette, salade ou épinards légèrement bouillis. On rapporte aussi certains cas où les Pangio ont mangé et détruit des planaires.

Reproduction

Pendant le frai les poissons nagent rapidement, en se tortillant, serrés l’un contre l’autre tout près de la surface.

Ils provoquent des vagues et des remous qui dispersent les œufs et la laitance dans tout le bac puis plongent brusquement au fond pour remonter et recommencer leur manège.

Une ponte peut durer 2 à 4 heures.La femelle expulse jusqu’à 1000 ovules, mais généralement elle en produit 300 à 500 ; De couleur vert clair, les œufs mesurent 1 mm environ, ils sont très adhésifs et ils se collent sur des plantes.

Après la ponte les parents sont retirés du bac de reproduction qui est mis à l’abri de la lumière et dans le quel il est sage de verser quelques gouttes de Bleu de Méthylène pour prévenir l’apparition de moisissures.

L’incubation dure 24 heures à 25 degrés, à leur naissance les alevins qui mesurent 1,2 à 1,5 mm présentent des branchies extérieures ressemblant à des plumes qui disparaissent après une quinzaine de jours ainsi qu’un important sac vitellin.

Trois jours plus tard ils sont nourris avec des infusoires, des nauplies de cyclops et d’artémias, des micro-vers ainsi que des poudres pour alevins.

On voit les yeux des alevins dès le 5ème jour. Ils mesurent 5 à 7 mm à l’âge de 10 jours. L’apparition de la coloration se fait 12 à 15 jours après la naissance, à un mois les alevins mesurent environ 1 cm.

Pour les debutants qui veulent avoir des Pangio kuhli
noté 5 - 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here