Données scientifiques

Nom scientifique : Melanochromis johannii

Nom commun : 

  • Melanochromis johanni (Sci)
  • Pseudotropheus johannii (Sci)
  • Cichlidés cobalt (Fra)
  • johanni (Fra)
  • Bluegray mbuna (Ang)
  • Kobaltorangebarsch (All)

Famille : Cichlidés

Genre :  Melanochromis

Espèce : M. johannii (Eccles, 1973)

Taille adulte : 12 centimètres.

Origine : Afrique des lacs : Lac Malawi (endémique).

Pseudotropheus johannii

Description 

Poisson élancé au corps allongé, légèrement comprimé latéralement.

La bouche terminale lippue est orientée vers le haut.

Le dichromatisme sexuel est important. Le patron de couleur des mâles est marron, barré de deux lignes horizontales blanches virant sur le bleu.

Les nageoires sont noires.

Les femelles sont de couleur orange.

Paramètres de l’eau 

  • Le pH doit être compris entre 7,5 et 8,5.
  • La dureté totale peut aller de 10 à 15 °dGH.
  • La fourchette des températures s’étend de 23 à 26 °C.
  • Le brassage doit être important. Il faut effectuer des renouvellements partiels de l’eau sur la base de 15 % par semaine.
  • Un éclairement important favorise la croissance d’algues dont le poisson est friand.

Aquarium

Il est nettement préférable de maintenir cette espèce dans un aquarium communautaire d’un volume supérieur à 300 litres.

L’eau sera bien brassée et la décoration composée de roches pour procurer des refuges aux femelles en incubation.

Une large plage de sable fin est laissée dégagée. Il s’agit d’une zone « neutre » pour les habitants du bac.

  • Volume conseillé: 200 -400 L
  • pH: De 7 à 9
  • dGH: De 10 à 15
  • Position: pleine eau
  • Sociabilité: mauvaise intraspécifique

Comportement

Poisson territorial.

Les relations intra et interspécifiques sont mauvaises.

Maintenir un mâle pour trois à quatre femelles dans un bac peuplé de M’buna.

Nourriture

Cette espèce pétricole se nourrit principalement d’algues se développant sur les rochers contenant de nombreux animalcules.

Il s’agit d’un poisson omnivore appréciant les mets usuels (paillettes, granulés…) mais qui nécessite une importante portion végétale dans son alimentation.

Dimorphisme sexuel

Dichromatisme important (cf. description).

En outre seul le mâle porte des ocelles sur la nageoire anale.

Reproduction

La femelle pratique l’incubation buccale.

Le mâle intervient seulement pour féconder les œufs.

L’espèce n’est pas très prolifique et une portée d’une trentaine de jeunes constitue la moyenne.

Relâchés au bout de trois semaines ils sont indépendants.

Il faut attendre qu’ils aient atteint une taille de six centimètres pour distinguer les sexes (les juvéniles sont oranges).

Fiche du poisson Melanochromis johannii
noté 5 - 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here