Données scientifiques

Nom scientifique : Labeotropheus fuelleborni

Nom commun : 

  • Labeotropheus curvirostris (Sci)
  • Labeotropheus fuellerboni (Sci)
  • Labeotropheus fulleborni (Sci)
  • labeotropheus trewavasae (Sci)
  • Blue mbuna (Ang)

Famille : Cichlidés

Genre : Labeotropheus

Espèce : L. fuelleborni Ahl, 1927

Taille adulte : 15 centimètres en aquarium.

Origine : Afrique des lacs : Endémique du lac Malawi

poisson Labeotropheus fuelleborni

Description 

Labeotropheus fuelleborni est l’espèce type du genre. Son corps allongé est légèrement comprimé latéralement.

Il en existe de nombreuses variétés géographiques, au patron de coloration distinct.

Paramètres de l’eau 

  • pH compris entre 7,5 et 8,5, pour un TH de 10 à 15 °dGH.
  • La température est de l’ordre de 23 à 26 °C.

Aquarium

Un volume supérieur à 300 litres est nécessaire.

De nombreuses roches sont disposées dans l’aquarium pour procurer des cachettes aux femelles en incubation.

Le brassage de l’eau est compris entre 5 et 10 fois le volume du bac par heure.

  • Volume conseillé: 200 -400 L
  • pH: De 7 à 9
  • dGH: De 10 à 15
  • Position: pleine eau
  • Sociabilité: mauvaise intraspécifique

Comportement

Il présente le caractère typique d’un M’buna. Les mâles sont très territoriaux.

Cette espèce se maintient sur la base d’un mâle pour deux à trois femelles. La cohabitation de plusieurs mâles n’est possible que dans les très grands aquariums.

Nourriture

Menus usuels pour Cichlidés, avec un apport important en végétaux de toutes sortes.

Dans la nature Labeotropheus fuelleborni est partiellement alguivore.

Dimorphisme sexuel

Seuls les mâles présentent des ocelles sur la nageoire anale.

Reproduction

Facile, mais il n’y a pas de cellule familiale.

Le mâle polygame se reproduit indifférent avec toutes les femelles présentes dans le bac.

La phase de ponte est typique des Cichlidés, avec une position en  » T  » des deux protagonistes.

Les ocelles de la nageoire anale du mâle jouent un rôle particulier lors de la reproduction, car la femelle tente de les attraper lorsqu’elle prend en bouche les ovules. Le mâle choisit cet instant pour émettre sa semence.

L’élevage des juvéniles est aisé mais demande de grands bacs.

Fiche du poisson Labeotropheus fuelleborni
noté 5 - 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here