Données scientifiques

Nom scientifique : Herichthys carpintis

Nom commun : 

  • Cichlasoma carpinte (Sci)
  • Cichlasoma carpintis (Sci)
  • Cichlasoma laurae (Sci)
  • Heros teporatus (Sci)
  • Neetroplus carpintis (Sci)
  • Cichlidé perlé (Fra)
  • Lowland cichlid (Ang)
  • Perlcichlide (All)

Famille : Cichlidés

Genre : Herichthys

Espèce : H. carpintis (Jordan & Snyder, 1899)

Taille adulte :  Le mâle peut atteindre 25 centimètres. La femelle reste plus petite avec une taille maximale d’une vingtaine de centimètres.

Origine : Amérique centrale : L’espèce est endémique du Mexique.
Elle fréquente le Rio Tamesoe et le Rio Verde au nord du Mexique. Il s’agit de rivières à courant rapide.

Description 

Herichthys carpintis (1)

  • Poisson d’apparence très robuste au corps légèrement comprimé latéralement.
  • Son dos est arqué et relativement haut. Il possède d’épaisses lèvres. L’iris des yeux est orangé.
  • Sa nageoire anale est arrondie, tandis que les nageoires dorsale et anale sont fortement développées. De nombreuses petites taches brillantes, semblables à des perles se dégagent d’une dominante brun foncé.
  • Toutes les nageoires présentent les mêmes motifs.

Comportement

  • Relations intraspécifiques assez bonnes.
  • Le mâle n’est généralement pas trop territorial, si l’aquarium est suffisamment spacieux.
  • L’idéal est de maintenir cette espèce par couple en bac spécifique.
  • Relations interspécifiques relativement bonnes vis-à-vis des poissons de taille importante et en-dehors de la période de reproduction.
  • Nage dans tout l’aquarium, mais ne s’éloigne généralement pas trop de son refuge.

Paramètres de l’eau 

  • Une bonne filtration et un bon brassage sont importants pour le bien-être de cette espèce.
  • La température devra être comprise entre 23 et 30 °C.
  • Il faut utiliser une eau dont le pH est situé aux alentours de 7,5.
  • La dureté pourra se trouver dans une fourchette assez large allant de 9 à 20 °dGH

Aquarium

Maintenance facile.
Il faut choisir un aquarium d’une contenance minimum de 600 litres pour héberger cette espèce. Le sol sera constitué de gravier et de nombreuses pierres serviront à élaborer un décor spécifique. Des plantes robustes peuvent être introduites dans le bac, mais il faut veiller à protéger leur base pour éviter qu’elles ne soient sans cesse déracinées.
L’éclairage ne doit pas être trop intense.

  • Volume conseillé: + de 400 litres
  • pH: De 7 à 8
  • dGH: De 9 à 20
  • Position: pleine eau
  • Sociabilité: bonne intraspécifique

Nourriture

L’espèce n’est vraiment pas difficile à l’égard de la nourriture et accepte sans problème les aliments habituellement proposés.

Elle dévore avec voracité les proies vivantes (larves de moustiques, vers Tubifex), mais aussi les granulés et les paillettes de taille importante. Il est judicieux de lui distribuer de temps à autre du cœur de bœuf, de la chair de poissons et des crevettes.

Dimorphisme sexuel

Difficile à déterminer.

Le mâle est de taille supérieure par rapport à la femelle, mais ce critère s’applique seulement à des sujets adultes.

Reproduction

Cette espèce préfère déposer ses œufs à un endroit un peu abrité, sous une racine par exemple et sur une pierre plate nettoyée au préalable.

L’éclosion a lieu après 3 jours environ et les alevins nagent librement après une dizaine de jours supplémentaires.

Les jeunes grandissent rapidement et dévorent avec avidité des nauplies d’artémias fraîchement écloses.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here