Alimenter deux aquariums à partir d’une seule bouteille de CO2

0
300

Comment alimenter deux aquariums à partir d’une seule bouteille de CO2 ? Pas facile …

Un simple raccord en T ne permet pas un montage satisfaisant, le CO2 s’écoulant toujours dans le bac où la pression de sortie est la plus faible.

Ajouter un robinet de réglage ne résout pas le problème non plus.

Je propose ici une solution utilisant une électrovanne par bac pour distribuer alternativement le CO2 entre ces derniers.

Une bouteille pour plusieurs bacs

Alimenter deux aquariums à partir d'une seule bouteille de CO2

Quand on a connu le plaisir d’un bac planté alimenté en CO2 … on ne peut guère s’en passer!

Couplé avec un éclairage puissant et des engrais dans l’eau et le sol, le CO2 permet d’obtenir une végétation luxuriante tout en diminuant le pH de l’eau, ce qui est bénéfique pour beaucoup de plantes, de poissons et le milieu aquatique en général.

Mais si comme moi vous aimez les petits bacs autant, voire encore plus, que les grands et multipliez chez vous les paysages aquatiques, l’achat d’un système par bac devient vite encombrant et cher …

Systèmes biologiques qui ne durent que 30 jours, systèmes à bouteilles jetables ou rechargeables … le commerce ne manque pas de solutions onéreuses.

Une solution maison intéressante est l’utilisation d’un mélange sucre-levure. Mais celui-ci a besoin d’être remplacé toutes les quelques semaines au mieux, et on contrôle malgré tout mal la production.

La solution que je propose ici exploite le fait qu’on trouve assez facilement en location auprès des fournisseurs de brasserie des bouteilles de grande capacité à prix raisonnable.

La mienne est une 6kg … pour des raisons de place car une 10kg ou 15kg aurait été plus facile à trouver.

Avec ce stock de CO2 chez soi, on a bien envie d’alimenter plusieurs bacs … A l’aide de cette seule bouteille.

Premier montage

Premier montage, première tentative …

Je sais que ça risque de ne pas marcher mais je veux quand même le voir pour y croire!

Je place un raccord en T sur le tuyau en sortie de bouteille, puis 2 tuyaux allant vers les diffuseurs dans chaque bac.

Après moults essais la conclusion est claire : le CO2 emprunte toujours la voie vers le bac où la sortie est la plus proche de la surface!

Ce n’est pas étonnant, la pression de l’eau augmente avec la profondeur, le CO2 s’écoule donc vers la sortie où la pression est la plus faible.

En variant la profondeur de la sortie dans un des bacs, je me rends compte que le réglage se fait quasiment au millimètre près.

Un peu plus haut et tout le CO2 va dans un bac, un peu plus bas et tout va dans l’autre. Le point d’équilibre où le CO2 sortirait des deux côtés à la fois est fugace tout au plus …

Je place alors un robinet (pince-tuyau en fait pour éviter des fuites éventuelles) du côté où le CO2 sort pour essayer de le freiner. Peine perdue … tant que le robinet n’est pas complètement fermé, le CO2 choisira quand même de sortir par là!

Deuxième montage

J’ai eu l’idée d’utiliser deux électrovannes pour « dispatcher » (si l’on peut dire) le CO2 entre les deux bacs.

J’en avais déjà une donc je m’en procure une deuxième (bonne affaire je l’obtiens à 25€ aux enchères sur internet).

Les deux vannes sont placées après le raccord en T et branchées sur deux prises-programmateurs qui fonctionnent en alternance : 10h-11h pour la 1ère, 11h-12h pour la 2ème etc … jusqu’à 23h où les deux vannes se ferment (en fait, mes deux bacs etant de tailles différentes, je compte des plages d’une heure pour le grand et 30 minutes pour le petit, mais cela ne change rien à la discussion).

L’éclairage quant à lui reste allumé de 12h à 24h. Le CO2 est donc distribué par périodes d’une heure dans chaque bac pendant la journée.

Par rapport à une diffusion en continu, il suffit d’augmenter le débit de CO2 et s’assurer que l’appareil de dissolution du gaz (réacteur, spirale ou autre) n’est pas saturé.

Avec ce système, j’obtiens dans chaque bac un taux de CO2 satisfaisant et mes plantes bullent bien.

Je n’ai constaté aucune instabilité du pH … d’ailleurs dans les bacs avec contôle du CO2 par pH-mètre électronique, la diffusion a aussi lieu par intermittence!

Le point crucial est de se procurer deux programmateurs précis puisqu’ils vont fonctionner en parallèle.

On trouve maintenant des programmateurs à affichage digital bon marché (15€ les deux chez L-M) que j’ai pu synchroniser à la seconde près.

Voilà tout marche bien pour le moment! Seul petit bémol : ces programmateurs « électroniques » se décalent très légèrement l’un par rapport à l’autre et il faudra penser à les resynchroniser de temps en temps.

Bilan

A partir d’un kit CO2 existant, l’alimentation d’un deuxième bac m’a coûté :

  • Une électrovanne
  • Un programmateur digital (le premier étant déjà nécessaire à la coupure nocturne)
  • Un diffuseur de CO2 (spirale JBL dans mon cas mais on peut aussi en bricoler un ou diffuser dans l’aspiration du filtre)
  • Un clapet anti-retour (parfois incorporé dans l’EV)
  • Un raccord en T, du tuyau à CO2 soit dans mon cas environ 55€.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here