Données scientifiques

Nom scientifique : Aequidens hoehnei

Nom commun : 

  • Nannacara hoehnei (Sci)
  • Acara hoehnei (Sci)
  • Rondonacara hoehnei (Sci)

Famille : Cichlidés

Genre : Aequidens

Espèce : A. hoehnei (De Miranda-Ribeiro, 1918)

Taille adulte : Peut atteindre 10 centimètres.

Origine : Amérique du sud : Mato Grosso au Brésil.
L’espèce affectionne les cours d’eau dont le fond est recouvert de résidus végétaux. Il aime se tenir sous un tronc d’arbre ou une souche immergée.

Aequidens hoehnei

Description 

Le corps de ce Cichlidé nain est assez ramassé et n’est pas trop comprimé latéralement.

La coloration de base est jaune ocre très pâle. Cette couleur miel est plus intense au niveau de la gorge du poisson.

Des taches sombres, irrégulières, semblent former une ligne longitudinale qui s’étend des opercules branchiaux jusqu’au pédoncule caudal. Les écailles sont bien visibles.

Toutes les nageoires sont transparentes et dépourvues de motifs.

Paramètres de l’eau 

  • Ces poissons ne sont pas très exigeants et une température comprise entre 23 et 28 °C leur conviendra.
  • Le pH sera voisin de la neutralité et l’eau moyennement dure avec un dGH de 15° maximum.
  • Il faut utiliser de préférence une eau vieillie.

Aquarium

Un couple peut aisément être maintenu dans un aquarium de 250 litres en compagnie d’autres poissons non-Cichlidés de taille acceptable.

Le substrat de fond sera de préférence sombre. Il faut aménager de nombreuses cachettes avec des demi pots de fleurs en terre cuite, des péricarpes de noix de coco et des racines de tourbière.

L’introduction de pierres plates qui serviront de support de ponte est judicieuse.

  • Volume conseillé: 200 -400 L
  • pH: De 6 à 7
  • dGH: De 10 à 15
  • Position: pleine eau
  • Sociabilité: bonne intraspécifique

Comportement

Relations intraspécifiques assez bonnes.

Bien que territoriaux, les mâles ne sont pas très agressifs envers d’autres mâles de la même espèce.

Il ne faudrait néanmoins pas maintenir trop de mâles de la même espèce dans un volume restreint, surtout au moment du frai.

Relations interspécifiques bonnes.

Ces Cichlidés sont assez peureux, il faut donc éviter de les associer à des poissons trop vifs.

Nage de préférence en pleine eau ou à proximité du substrat.

Nourriture

Cette espèce omnivore accepte sans problème tous les aliments habituellement distribués par l’aquariophile.

Il ne faut toutefois pas oublier la distribution de nourriture vivante de temps à autre.

Dimorphisme sexuel

Les mâles sont sensiblement plus grands que les femelles. Les nageoires dorsale et anale des mâles sont aussi nettement plus développées.

Reproduction

Il s’agit de pondeurs sur substrat découvert. La femelle nettoie soigneusement un endroit avant de commencer à pondre.

Une pierre plate est en général utilisée à cet effet. La femelle pond une grande quantité d’œufs (entre 100 et 400) de petite taille.

Après fécondation par le mâle, l’éclosion intervient après 4 jours environ. Les alevins nagent librement après 4 jours supplémentaires et n’échappent pas à la surveillance attentionnée des géniteurs.

Ils grandissent rapidement en dévorant quotidiennement de grandes quantités de nauplies d’artémias.

Fiche du poisson Aequidens hoehnei
noté 5 - 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here