Données scientifiques

Nom scientifique : Corydoras julii

Nom commun : 

  • Corydoras léopard (Fra)
  • Peppered cory (Ang)
  • Leopardpanzerwels (All)

Famille : Callichthyidés

Genre :  Corydoras

Espèce : Corydoras julii Steindachner, 1906

Taille adulte : 5 centimètres.

Origine : Amérique du sud : Brésil.

Corydoras léopard

Description 

Corydoras julii est une belle espèce au corps massif et trapu.

Elle se caractérise par un patron de coloration gris parcouru par une multitude de points et vermiculures brunes.

Les flancs présentent une fine ligne latérale brune débutant après la tête.

La nageoire dorsale porte une tache brune à son sommet.

Cette espèce est fréquemment confondue avec Corydoras trilineatus.

La bouche est dotée de barbillons

Paramètres de l’eau 

  • Le pH est légèrement acide à neutre, c’est à dire compris entre 6,0 à 7,0.
  • Si la dureté idéale avoisine 10 °dGH, elle peut atteindre 25 °dGH.
  • La température peut aller de 22 à 25 °C.

Aquarium

A partir de 60 cm en compagnie d’autres espèces sud américaines.

Le décor est composé de sable fin sombre, de galets et racines de tourbières.

Un bac bien planté met bien en valeur ce poisson.

Eau correctement brassée et renouvelée toutes les semaines sur la base de 15 à 20 % du volume.

Le julii craint les températures trop élevées et une accumulation de nitrates.

Lors des fortes chaleurs estivales il faut ajouter un diffuseur d’air pour favoriser les échanges gazeux.

  • Volume conseillé: 61-100 L
  • pH: De 6 à 7
  • dGH: De 10 à 25
  • Position: fond
  • Sociabilité: bonne intraspécifique

Comportement

Relations intraspécifiques très bonnes.

Grégaire, cette espèce bien colorée est de préférence maintenue en groupe constitué de six individus.

Dans le cas contraire, sa durée de vie est alors réduite par les effets du stress.

Les autres membres de l’aquarium sont totalement ignorés.

Nourriture

Si Corydoras julii raffole de proies vermiformes, il apprécie les tips et autres nourritures pour poissons de fond.

La distribution s’effectue de préférence après l’extinction des lumières.

Dimorphisme sexuel

Peu apparent, les femelles sont plus massives que leurs compagnons.

Reproduction

Difficile à obtenir mais possible dans de l’eau très douce (5 °dGH) de préférence filtrée sur tourbe.

Pour stimuler la ponte, les poissons sont presque essentiellement nourris de petites proies vivantes ou congelées (artémias, larves de moustiques).

Le substrat du bac est meuble (par exemple de la tourbe pulpeuse).

La reproduction peut s’effectuer en isolant un couple, ou même au sein d’un groupe.

Les œufs sont collés sur un support quelconque (vitres, filtres…).

Les petits naissent quatre jours plus tard.

Leur élevage ne pose pas de problème car ils acceptent dès la nage libre des nauplies d’artémias.

Fiche du poisson Corydoras julii
noté 5 - 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here