Alimentation : Légumes indispensable pour poissons d’aquarium

0
1156

En plus de l’alimentation classique, la distribution de légumes est un complément intéressant voire indispensable pour certaines espèces : Quelles sont ces espèces ?

Quels légumes peut-on leur donner ? Comment préparer puis distribuer ces légumes ?

Pourquoi distribuer des légumes ?

Le bien-être de nos poissons passe par une alimentation variée et équilibrée.

En complément des paillettes et pastilles classiques, la distribution de légumes est indispensable à certaines espèces, en particulier les loricariidés (ancistrus, panaques, otocinclus …).

Cela va compenser l’apport que la consommation d’algues leur offre dans leur milieu naturel (ou dans certains bacs où les algues prolifèrent !).

Pour certains cichlides et autres espèces d’eau douce (guppys, platys, kuhliis…), la distribution de légumes n’est pas indispensable mais reste un complément de nourriture intéressant, tant pour ses apports nutritifs que pour le faible coût financier et la facilité de préparation des aliments.

Autre avantage de la distribution régulière de légumes, elle permet d’éviter que certains loricaridés ne s’attaquent aux plantes de l’aquarium (les echinodorus notamment).

Enfin, la distribution de légumes permet souvent de déclencher le besoin de reproduction de certaines espèces, notamment celles des loricariidés.

Quels sont les légumes que l’on peut proposer ? À quels poissons ? Comment les préparer ?

Courgette crue

Pour quelles espèces ?

  • Loricariidés : Succès garanti pour ce légume, ils se jetteront dessus; mon Ancistrus consomme même la peau. Famille nocturne, le légume est donc à distribuer 5 min avant extinction de la lumière, le temps que l’aliment soit repéré.

Préparation et Distribution

Distribué cru, le légume garde tous ses apports en vitamines.

  1. Bien laver la courgette à grande eau (la peau contient souvent des pesticides)
  2. Couper une rondelle de 1 à 2cm d’épaisseur
  3. Lester la tranche (voir ci-dessous pour le lestage)

A distribuer 5 min avant extinction de la lumière.

Courgette cuite

Pour quelles espèces ?

  • Loricariidés mais aussi Callichthyidés(Corydoras) et Poeciliidés (guppys, mollys en sont fans). Mes Corys Paleatus s’intéressent à la courgette cuite.

poisson Corys Paleatus mange les légumes

Préparation et Distribution

Cuite, la courgette coulera au fond : Pas besoin de lestage.

De plus, le légume sera ramolli et aura plus de succès.

  1. Couper une rondelle de 1 à 2cm d’épaisseur
  2. Mettre dans l’eau bouillante, 10 minutes
  3. Passer sous l’eau fraîche pour refroidir la tranche

A distribuer 5 min avant extinction de la lumière, sauf si le légume se destine à des espèces diurnes (guppys, corys…).

Concombre

Pour quelles espèces ?

  • Loricariidés: Proches d’une courgette crue, les tranches de concombre sont en général moins appréciées qu’une rondelle de courgette cuite.

Préparation et Distribution

  1. Bien laver la courgette à grande eau (la peau contient souvent des pesticides)
  2. Couper une rondelle de 1 à 2cm d’épaisseur
  3. Lester la tranche

A distribuer 5 min avant extinction de la lumière.

Epinards surgelés

Pour quelles espèces ?

  • Loricariidés
  • Cobitidés (Kuhliis)

Préparation et Distribution

Pas de préparation particulière, le plus pratique est d’en acheter déjà surgelés, sous forme de boulettes : Elles sont alors directement distribuées dans l’aquarium, après avoir décongelé à l’air libre.

Elles couleront au fond de l’eau. A distribuer 5 min avant extinction de la lumière.

Epinards frais (en feuilles)

Pour quelles espèces ?

  • Cyprinidés (Mollys particulièrement mais aussi Guppys, Platys)

Préparation et Distribution

  1. « Pocher » la feuille = Mettre la feuille 5 min dans de l’eau bouillante, afin de la ramollir
  2. Laisser la feuille refroidir
  3. Mettre la feuille dans l’eau, elle flottera et sera accessible aux espèces concernées

A distribuer le jour ; jeter les restes avant extinction des lumières.

Feuilles de salade , de chou et d’endive

Pour quelles espèces ?

  • Loricariidés
  • Cobitidés (Kuhliis)
  • Cyprinidés (Mollys particulièrement mais aussi Guppys, Platys)

Préparation et Distribution

Idem que pour les feuilles d’épinards fraîches :

  1. Pocher » la feuille
  2. Laisser la feuille refroidir
  3. Mettre la feuille dans l’eau, elle flottera et sera accessible aux espèces de milieu/surface, ou la lester si elle se destine aux poissons de fond (voir chapitre « le lestage »)

A distribuer le jour ; jeter les restes avant extinction des lumières.

Chou de Bruxelles

Pour quelles espèces ?

  • Loricariidés
  • Cobitidés
  • Callichthyidés (Corydoras)
  • Labyrinthidés (Gouramis notamment)

La plupart des poissons du bac y goûteront, en appréciant plus ou moins selon les espèces

Préparation et Distribution

  • Achat en boîte de conserve : Pas de préparation, il suffit d’ouvrir une boîte de conserve, de bien rincer le chou et de le mettre dans le bac ; il coule tout seul au fond.
  • Donner ½ à 1 chou, selon la population, une fois par semaine maximum.
  • Aliment riche à ne pas donner en excès.
  • Doit être consommé en 10 minutes car pollue vite l’eau, autrement retirer le surplus.
  • A distribuer le jour ; jeter les restes avant extinction des lumières

Les petits pois

Pour quelles espèces ?

  • Cichlidés d’Amérique centrale

Préparation et Distribution

Les petits pois sont souvent un ingrédient mélangé aux pâtées maison, mais ils peuvent plaire, cuits, à certains cichlidés d’Amérique centrale.

Il suffit d’émietter 3 ou 4 petits pois pour faire l’essai.

Pomme de terre

Pour quelles espèces ?

  • Loricariidés, en particulier les plus grands (Panaque, Hypostomus et Sturisoma)

Préparation et Distribution

A distribuer crue :

  1. Couper une rondelle de 1 à 2cm d’épaisseur
  2. Bien laver à grande eau
  3. Mettre dans le bac, la rondelle coule d’elle-même

A distribuer 5 min avant extinction de la lumière.

Les carottes

Pour quelles espèces ?

  • Loricariidés
  • Cobitidés

Préparation et Distribution

Plus de fibres que dans la courgette, c’est un aliment avec des apports complémentaires à ceux des légumes « verts ». Trop dure crue, elle devra être cuite :

  1. Laver puis couper une carotte en rondelles de 1cm d’épaisseur
  2. Faire cuire à l’eau une vingtaine de minutes
  3. Laisser refroidir
  4. Mettre dans le bac une ou plusieurs rondelles, elles couleront d’elles-mêmes.
  5. Congeler le reste pour de prochaines distributions

Les fruits : banane, pomme, fraise, tomate

Pour quelles espèces ?

  • Loricariidés
  • Cobitidés
  • Callichthyidés

Préparation et Distribution

Plusieurs témoignages indiquent que ces fruits plaisent aux poissons de fond et parfois aux autres, vous pouvez tout à fait tenter l’expérience.

Pour ma part je n’ai eu de succès qu’avec la pomme, appréciée par mon ancistrus.

Pour la tomate, à noter qu’il faut ôter les graines avant de la mettre dans le bac.

NB: Pour les crustacés, d’autres légumes sont proposés.

Le lestage

Certains aliments (pomme de terre, banane…) coulent au fond de l’eau et ne posent donc aucun problème de lestage. Pour les autres, voici quelques techniques possibles :

Tranche de concombre ou de courgette crue 

Tout le monde y va de son idée pour le lestage.

Pic à brochette en bois : problème, la tranche finie par remonter le long du pic.

Fourchette plantée dans la rondelle : je n’ai jamais testé mais ça doit bien fonctionner.

Morceau de plomb accroché à la tranche : à ne pas faire !! Le plomb est un poison dans l’eau de l’aquarium.

Petit arceau de terre cuite piqué dans la rondelle : pratique, mais il faut avoir ce matériau.

J’ai testé plusieurs méthodes, voici celle que je préfère: Un fil de fer inoxydable ou plastifié, suffisamment grand pour passer dans la rondelle, être tordu pour se poser au fond, et que ses 2 embouts ressortent du bac (autrement, il y aurait un gros risque que les poissons se blessent) et soient coincés dans le couvercle du bac. Le seul inconvénient est la mise en place du « système », la 1e fois.

Feuille de salade pochée

La meilleure méthode pour la salade est d’en coincer une partie sous une pierre, le reste restant facilement accessible pour les poissons.

Tranche de tomate

Comme il n’est pas conseillé de bouillir la tomate (elle se désagrège), on peut la coincer avec le pique-plante, ou bien user d’une des techniques de lestage pour tranches de courgettes crues évoquées ci-dessus.

Conclusion

Les légumes verts (et autres) feront le plaisir de la plupart des poissons de fond, ainsi que d’autres espèces comme l’indique ci-dessus; sans parler des escargots qui s’occuperont de finir les restes.

Les légumes constituent d’ailleurs un appât idéal pour capturer les escargots, lorsqu’ils prolifèrent et que vous cherchez à vous en débarrasser.

La « vérité universelle » n’est pas systématique dans les différentes rubriques de l’aquariophilie. Elle l’est encore moins dans la section « alimentation ».

Ainsi selon les expériences de chacun, certains légumes peuvent être puls ou moins appréciés, par des espèces différentes d’un bac à l’autre.

Dans ce domaine on peut se laisser aller à tester plusieurs aliments végétaux, sans grand danger – dans la mesure bien sûr où l’on ne laisse pas pourrir ce qui n’est pas consommé…

Il n’en irait pas de même pour des sections telles que « l’eau » ou « le sol », où des règles d’or sont à respecter.

Egalement, il vous faudra un peu de patience au début : Pour leurs premiers légumes, les poissons devront « apprivoiser » ces nouveaux aliments avant de les consommer. Le temps pour eux de comprendre que c’est comestible (remarque Kryptoterus)

J’ai essayé d’être le plus exhaustif possible dans cet article. Comme il y a toujours des éléments à ajouter ou corriger, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaires.

Alimentation : Légumes indispensable pour poissons d’aquarium
noté 5 - 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here