Argile et litière pour chat, de bons médias de filtration ?

0
819

 

filtration litere chat aquarium

l’argile est utilisée depuis des générations pour purifier, assainir en diverses occasions (tanneries par ex)… Certains aquariophiles un peu chimistes se sont penchés sur la question, et ont fait le pas.

Petits rappels

L’argile verte a la propriété de durcir l’eau, elle peut être utilisée avec des populations d’eau dure et basique (grands lacs africains par ex). Comme il est toujours plus facile de durcir l’eau que de l’adoucir, il faut une quantité assez minime d’argile, à tester petit à petit selon le volume et la dureté souhaitée.

La bentonite est utilisée en pisciculture en complément alimentaire, elle permettrait un accroissement de 14% de la taille des poissons avec 20% moins d’aliments. Des recherches américaines démontreraient également que l’introduction de bentonite dans frayères permettrait d’absorber les excédents d’ammoniaque.

Quand on teste la bentonite dans de l’eau osmosée, on obtient peu à peu une augmentation du kh et du gh (passent de 0 à 5). Ces paramètres restant assez faibles, on pourrait sans doute envisager une utilisation pour reminéraliser l’eau osmosée pure.

Les argiles blanches et roses, par contre, permettent apparemment d’acidifier l’eau . Un test effectué sur 200ml d’eau pour une cuillère à café d’argile blanche :

– Sans argile ( ph = 7.0, Gh = < 20 ppm, Kh = 15 ppm), Avec argile (ph = 6.6, Gh = < 20 pm, Kh < 10 pmm) après 72 heures.

Le même test, sur 1l d’eau, même quantité d’argile :

– Sans argile ( ph = 7.0, Gh = < 20 ppm, Kh = 15 ppm), Avec argile (ph = 6.6, Gh = < 20 pm, Kh < 10 pmm) après 24 heures.

Comment les utiliser ?

Le principal souci est de trouver un moyen, propre à chaque filtration puisqu’il dépend de la puissance et autres caractéristiques des filtres, d’installer l’argile sans qu’elle se dissolve dans l’eau en nuage.

En effet, si les poissons ne sont absolument pas gênés par l’argile dans l’eau, les plantes risquent d’apprécier beaucoup moins cette déperdition de lumière, d’autant que les particules d’argile vont se coller sur elles jusqu’à les asphyxier…

On réalise une pâte avant toute chose :

– dans un récipient adapté (verre ou bois), on dispose la quantité de poudre nécessaire, puis on la recouvre d’un peu d’eau. Attention, il est plus facile d’épaissir en ajoutant de l’argile que le contraire, donc ne pas charger en argile dès le début.

– Laisser reposer environ 1 heure, puis mélanger avec une spatule de bois. Si la pâte est trop lisse, ajouter de l’argile.

– Laisser poser toute la nuit sans y toucher (trop collante), en couvrant la préparation sans empêcher la circulation de l’air (torchon, comme pour une pâte à pain)

Une fois cette pâte obtenue, reste à expérimenter sa tenue dans le filtre… Par exemple :

Dans une décantation avec filtration sur 3 couches de perlon, pompe éteinte, mettre un peu de pâte sur le dernier coussin de ouate recouvert des deux autres, puis remettre en route. Attendre une journée environ avant d’en ajouter si besoin…

=> léger nuage d’argile, mais qui passe assez vite et ne pose pas de probleme aux plantes et aux poissons).

On peut également l’utiliser en bassin extérieur, pour un effet époustouflant… et sans UV : tremper le perlon dans de l’argile mélangée à de l’eau, envelopper le tout dans une serviette ou autre tissu neutre, et la placer dans le filtre.

Les effets notables de l’utilisation de l’argile :

L’argile blanche absorbe les colorants (on l’utilise pour des usage variés, allant des tanneries à la porcelaine pour garder des eaux cristallines). L’eau est limpide… Et les algues semblent ne pas apprécier, puisqu’on a souvent constaté leur diminution.

Même remarque à propos des cyanobactéries, qui paraissent se décoller avec utilisation d’argile.

L’eau est épurée mais pas appauvrie comme sous l’action du charbon. Elle n’a pas non plus ses propriétés dépuratives à la fin d’un traitement par ex…

On peut également noter ses propriétés anti-septiques, notamment en association avec du magnésium : on observe ainsi une très nette diminution des maladies, en particulier fongiques et bactériennes…

Au passage, si la dureté magnésique est cinq fois plus élevée que la dureté calcique (carbonatée ?), dans le cas d’une population d’eau moyennement dure à dure (vivipares etc… ), les résultats sont plus que satisfaisants : moins de fragilité des poissons, meilleure pousse des plantes, eau toujours cristalline…

Pour augmenter cette dureté magnésique, on peut trouver en pharmacie du sulfate de magnésium (sel d’epsom, utilisé aussi en horticulture en cas de carence, 7,69 le kg).

A propos de la litière maintenant

Et oui… nous parlons bien de litière pour chat… non raffinée, bien sûre, et sans adjuvants. On nous propose différentes compositions, bentonite, sépiolite etc…

Pour les bacs d’eau douce/acide, nous nous pencherons sur la sépiolite uniquement afin de ne pas voir augmenter les paramètres de l’eau. Ces litières doivent être composées d’au moins 90% de sépiolite.

Dès l’introduction de la litière dans le filtre, les résultats sont flagrants concernant l’éclaircissement de l’eau.

Aucun effet notoire sur les poissons…

Concernant les paramètres de l’eau sur les différents tests menés par les aquariophiles un peu fadas (lol), on peut conclure que ces derniers ne varient pas ou tendent à baisser légèrement, selon les quantités utilisées.

En contrepartie, on note parfois une augmentation des nitrates, qui s’explique sans doute par le fait que les déchets se dégradent mieux et donc plus vite. En effet, la porosité des billes de litière est un excellent support bactérien.

De mon côté, j’ai testé sur un bac d’eau rouge amazonien et mon 450l tourne à nouveau à la litière depuis que j’ai retrouvé un fournisseur.

Quelques données valent mieux qu’un long discours

paramètres (pas de changement d’eau)

  • ph 7,2
  • Kh 10
  • Gh 12
  • Nitrates (pas représentatifs, car j’avais nettoyé mon semi-humide peu de temps avant et qu’il semble être la raison de mon faible taux de nitrates, d’habitude à 10) 25
  • Nitrites nuls

prise des paramètres 15 jours plus tard environ :

  • ph +/- 7,2
  • kh 10
  • gh 12
  • nitrates = 15
  • nitrites toujours nuls.

j’ai dû mettre pas loin de 3kg de litière tamisée… soit un sac de 7l entier avant tamisage.

Conclusion

Je ne suis pas chimiste, mais je crois ce que je vois… Et je vois que ça marche ! J’ai constaté à peu près les mêmes phénomènes que tous ceux qui ont tenté l’expérience, l’eau c’est éclaircie, la lumière passe mieux, les plantes apprécient…

A quand votre tour ?

les litières à base de sépiolites recensées sont : Lovely cat (Cora), p’tit ami rose (Leclerc), et sépiocat (animalis).

Argile et litière pour chat, de bons médias de filtration ?
noté 5 - 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here