Données scientifiques

Nom scientifique : Melanotaenia fluviatilis

Nom commun : 

  • Aristeus fluviatilis (Sci)
  • Melanotaenia splendida fluviatilis (Sci)
  • Murray River Rainbowfish (Ang)

Famille : Melanotaeniidés

Genre : Melanotaenia

Espèce : M. fluviatilis (Castelnau, 1878)

Taille adulte : Jusqu’à 9 centimètres pour le mâle. La femelle ne dépasse pas 7 centimètres.

Origine :  Oceanie : Endémique de l’Australie. Etats du Queensland et du New South Wales, dans le système du Murray-Darling.
Fréquente les rivières et les bassins où l’eau est stagnante ou à courant lent.

Description 

poisson Melanotaenia fluviatilis (1)

  • Corps allongé et comprimé latéralement.
  • Contrairement à la plupart des espèces de sa famille d’appartenance, le dos de Melanotaenia fluviatilis n’est pas très élevé.
  • La coloration corporelle est rouge-orangé à bleu très pâle et argenté.
  • Les nageoires impaires et la moitié postérieure du corps sont rouges. L’avant du corps est argenté et le dos est bleu brillant.
  • La double nageoire dorsale et la nageoire anale se terminent en pointe.

Comportement

  • Relations intraspécifiques bonnes.
  • Il s’agit d’une espèce paisible, grégaire et vivace.
  • Relations interspécifiques excellentes.
  • Poisson grégaire et sociable. Il faut lui éviter la compagnie d’espèces trop remuantes et agressives.
  • Nage en pleine eau.

Paramètres de l’eau 

  • Cette espèce requiert une bonne filtration et une bonne oxygénation de l’eau.
  • Il faut utiliser une eau légèrement alcaline à neutre (pH compris entre 7,0 et 7,5) et d’une dureté maximale de 10 °dGH.
  • La température devra se situer aux alentours de 22 à 25 °C.

Aquarium

  • Maintenance facile.
  • Un bac spécifique est recommandé.
  • Il faut héberger au moins six individus de cette espèce dans un aquarium de 200 litres.
  • Le bac pourra être densément planté avec des plantes à feuilles fines de préférence.
  • Le substrat de fond doit être fin et la mise en place de quelques refuges créés en empilant des pierres sera judicieux. Il ne faut pas oublier d’offrir aux poissons un vaste espace pour la nage libre.
  • L’éclairage pourra être intense pour favoriser une excellente croissance des plantes.

 

  • Volume conseillé: 101-200 L
  • pH: De 7 à 8
  • dGH: De 5 à 10
  • Position: pleine eau
  • Sociabilité: bonne intraspécifique

Nourriture

  • Omnivore et carnivore.
  • L’espèce accepte sans difficulté toutes les nourritures habituellement proposées par le commerce aquariophile (flocons, aliments lyophilisés et congelés).
  • Il faut de temps à autre lui distribuer des petites proies vivantes, comme des cyclopes, des larves de moustiques, des enchytrées finement hachés et des artémias.

Dimorphisme sexuel

  •  La coloration du mâle est plus intense que celle de la femelle.
  • Le pédoncule caudal du mâle arbore des rayures rouges, alors que ces rayures sont absentes chez la femelle.

Reproduction

Facile à réaliser.

La ponte se déroule au milieu des plantes.

Les œufs sont adhésifs et généralement assez nombreux, entre 150 et 200.

L’éclosion dure 7 jours.

Les géniteurs ne dévorent pas le frai s’ils ont été suffisamment nourris.

Les alevins grandissent très lentement pour atteindre leur maturité sexuelle vers l’âge de 12 mois environ.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here